Twilight rpg- Twilight Shadows

Twilight Shadows se déroule 6 ans après Breaking Dawn... de nombreuses péripéties attendent les Cullen
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 

♣ Event 1: Le brunch

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Le maire


Messages : 2
Date d'inscription : 29/03/2012
MessageSujet: ♣ Event 1: Le brunch   Sam 31 Mar - 10:12

♣ Event 1: Journée Printanière~Le brunch


Voici maintenant quelques jours que Forks est en pleine ébullition, et si vous ne voyez cette activité que matin, sachez que ça fait bien longtemps que le conseil municipal se creuse la tête depuis l’idée qui a germée il y a quelque mois. Vous avez tous eu l’occasion de voir l’affiche annonçant cette journée et c’est pour cela qu’aujourd’hui vous vous retrouvé tous ici, dans le parc de Forks, décoré et aménager à l’occasion de la journée printanière.

En ce 8 avril 2012, dans la ville de Forks le soleil se fait rare comme accoutumé, mais la luminosité est là, le ciel bleu ce montre aussi, nous ne sommes pas sous un grisaille permanente et triste, non c’est un paysage flamboyant qui s’offre à nous, à tel point qu’on pourrais croire que le soleil nous accompagne ! Mais bon nous somme à Forks et es miracle se font rare.

En posant le premier pas dans le parc vous vous trouver enfin face au multiple installation, derrière la maison de la forêt… salle bien connu pour organisé les évènement de Forks, vous apercevez tout un jardin aménagé de table et de chaise en bois, ainsi que de nombreux parasol, la commune espérant que cela ferait venir le soleil.


En vous approchant un peu plus vous vous rendez compte que la municipalité de Forks avait mi les plat dans les grand à tel point q’on aurait pu croire être au restaurant, mais cette idée quitta bien vite vos esprit en portant votre regard sur l’immense buffet semblant offrir de nombreux met bien agréable au palet. Déjà de nombreuse personne on commencer à observer ce que la commune avait préparer en l’occasion de se brunch, mais personne n’avait encore osez y toucher avant les paroles du maire.


A votre tour vous vous approchez de cette table et vous vous rendez compte que tout est bien organiser, les gourmandise du petit déjeuner, les entrées, les plats, les bouchés fondantes et les dessert son bien classée. Cette nappe blanche parsemé de fleur rayonne à l’instant de multiple couleur : on y retrouve les pancake traditionnel, les garniture chocolaté, les pots de confiture, des croissant, des pain au raisin, des chocolatine, de délicieux pain au lait, quelque pain suisse parsemé de pépite de chocolat et des chouquettes…


Mais si on s’approche une peu plus du côté apéro, on y voit des blinis, du saumon fumé, du cake, des clafoutis, des bouché fondante. En se décalant encore un peu plus, on y trouve les salades de tomate, de concombre, de carotte, quelque délicieux gratin, de l’omelette froide de saison, des huîtres, de la salade, des crevettes et d’autre fruit de mer.


Nous arrivons enfin à la partie que tout le monde adore, les dessert, se tiens devant vous une multitude de salade de fruit, des coupes remplie de cerise, de fraise, de mure, de myrtilles, et des framboise…une multitude de couleur qui vous amène à regardé les cupcake, les gâteaux au chocolat, les crème dessert renfermé dans des petits bocaux de verre, les muffins au chocolat ou garnie au fruit rouge, les donuts, les cannelés, les crépinettes, les gâteaux pâtissier et les chocolats de pâque.

Derrière cela son disposé les boissons : De multiple jus de fruit, jus d’orange, de pêche ou encore des sirop de grenadine…tout est possible, un choix immense est présent sur la table : de l’Ice tea, des cocktails et enfin trois serveur passerons parmi vous pour vous proposer une coupe de champagne. Voilà vous devez être mis en appétit maintenant mais avant de manger il vous faudra écouter les paroles du maire :

-Bonjour à tous ! Je suis heureux de vous accueillir dans le parc de Forks sous ce temps clément en l’occasion de la journée printanière. J’espère que tout ce qui à été organiser fera votre bonheur, les restaurateur vous on concocté un brunch qui me semble moi-même fort délicieux… Cette aprèm midi prenez le temps de manger, de vous rencontrer, nous nous retrouverons tous à 16h pour aller faire la chasse aux œufs dans le labyrinthe, je vous souhaite une bonne journée et bonne appétit à tous, n’hésitez pas à vous servir des plats les plus fin, ils sont tous préparé pour vous !

Sur ce il rendit le micro tandis que la population plutôt importante se dirigeais vers la table des gourmand ! et s’installant par la suite au table mis à disposition.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lauren Delacamino
Admin loyal ♫


Localisation : A Shadows, avec la tribu.
Don : Communiquer avec terrence, son Loup.

Messages : 196
Date d'inscription : 20/12/2011
Age : 21
MessageSujet: Re: ♣ Event 1: Le brunch   Dim 1 Avr - 17:05

    Je me leva ce matin avec le sourire aux lèvres. En effet, nous étions le 8 Avril, et cela signifiait que le brunch de printemps organise à Forks débutait ce matin même! J’allais pouvoir rencontrer des gens, meme si je suis, comme à mon habitude, sur mes gardes. Cette journée s’annonçait radieuse, le soleil était present à Shadows, et à ce que j’ai put voir dans le journal, il laisse quelques rayons à Forks.
    Je me pressa donc de m’habiller après avoir pris ma douche. Je ne regardais pas vraiment ce que je mettais, un short en jean me tomba sous la main, avec un top orange, cela sera parfait. J’enfilais mes chaussures, pris de quoi attacher mes cheveux, de sorte qu’ils ne me gêne pas, me mis un peu de maquillage histoire de ne pas parraître trop touriste, et je partis en direction de ma chère moto. Je m’appréta à l’enfourcher quand je me rendis compte que j’avais oublié mon sac ! Je retourna donc dans mon salon et pris mon sac, vérifiant qu’il y avait tout le nécessaire en cas de besoin à l’intérieur: Portable, ok. Calepin, ok. Stylo, ok. Couteau Suisse, ok. On n’est jamais trop prudente… Mais bon, mon épée à deux mains aurait peut être été un peu trop voyante, donc je me rabat sur ce couteau Suisse plutôt joli en fait, lors de mes sorties. Bref, une fois la check liste effectuée, je sortie. Une fois la porte fermée, je monta sur ma moto.
    Je m’y sentait tellement bien, pour rien au monde je n’échangerais ce bijou ! Je démarra et le son du moteur me fit frémir, un réel plaisir…
    Toutefois, avant de me render à Forks, je m’arréta à la lisière de la forêt de Shadows, je devais parler à Terrence.
    Je descendit donc de ma moto, et m’avança dans la foret. Terrence ne mis pas longtemps à me rejoindre, et je l’avais senti arriver. Je souris encore plus du coup… Je n’étais pas souvent comme cela, mais cette journée m’inspirait tellement confiance !
    Je m’accroupit pour être à la hauteur de mon Loup, et c’est lui qui engeaga la conversation le premier:

    -Et bien ma Lauren, tu as l’air si heureuse ce matin, qu’y a t’il de si important aujourd’hui qui puisse te metre dans cet état là ?


    -C’est le brunch de Printemps à Forks aujourd’hui, j’ai vraiment hate d’y être! Il y a une chasse au trésor après, et un bal ce soir. C’est pour ça que je suis si souriante je crois… Je pense que mes soeurs et moi devrions nous amuser là bas.


    -C’est une bonne idée que cette fête de printemps. Mais fais tout de meme attention mon amour, il se pourrait que des vampires s’y invitent à cette fête… Je ne dis pas ça pour gacher ton enthousiasme, mais c’est une possibilité. Ou encore ces Humains-Loups que nous avons rencontré la dernière fois, il viennent de Forks alors, il se pourrait qu’ils soient present…


    Mon sourire s’effaça… Je n’y avais pas pensé à vrai dire… Mais encore une fois, Terrence avait raison. Je suis trop impulsive, je ne réfléchis pas assez… Comment ais-je put partir sans me dire que j’allais sûrement rencontrer des vampires ou un de ces humains-Loup ! Heuresement, Terrence est là pour me tempérer… Je le remercia:

    -Tu as raison mon Loup, encore une fois. Merci de m’avoir rappellé ce fait, je ne sais pas ce que je ferais sans toi…


    En réalité je savais très bien ce que je ferais sans lui: je mourrais ! mais ce n’étais pas la peine d’en rajouter non plus…

    -En tout cas, maintenant il faut que j’y aille, je vais finir par être en retard. Je reviendrais te voir ce soir mon amour, je veux au moins que tu vois ma tenue de bal.


    Je fis un sourire triste, et ajouta:

    -J’aimerais tellement que tu puisse venir avec moi…


    Il s’approcha de moi, comme pour me réconforter. Je déposa un baiser sur son crane, et passa ma mains sous sa tête, dérangant ses poils bruns, chose qu’il appréciait fortement.

    Je me remit sur ma moto et me dirigea vers Forks.
    Je savais très bien où j’allais, j’avais relue l’affiche plusieurs fois ! Tout le brunch se déroulait au parc de Forks, qui devait être somptueux apparemment.

    J’arriva sur les lieux, et y déposa ma moto.
    Je fis quelques pas dans le parc, et effectivement, je ne fut pas déçue ! Tout était magnifique. Les chaises étaient décorées, les tables encore plus, ils avaient meme installé des parasols, au cas où le soleil deviendrait trop fort. Bref, tout était judiscieusement prévu. Mais ce n’étais pas tout. Ce qui m’impressionna le plus, ce fut le buffet ! Je n’étais pas une grosse mangeuse, mais la gourmandise faisait bien parti de mes defaults, et quand je vis tout ce qui était installé, mon sourire est revenue en un clin d’oeuil ! Tout était soigneusement trié, les amuse-bouches avec les gateaux pour l’appéritif, les plats principaux avec les legumes sur une autre table, et les dessert sur la dernière.
    Des serveurs se tenaient prêt à distribuer ce qui me semblait être du champagne. J’apperçut également un petit Monsieur, qui me semblait être le maire. Il se prépara à faire un discour je pense. Je fus surprise qu’il s’y prenne si tôt, nous n’étions encore que quelque-uns, et à mon grand Bonheur, je ne vis ni vampires, ni Homme-Loups. Mais je n’était pas rassurée pour autant, il n’y avait encore aucune de mes soeurs…

    J’espérait pourtant en voir bientôt, après tout, Olivia m’a dis qu’elle viendrais ! Je me mis dans un coin et attendis sagement, ne me lassant pas de la decoration et des gourmandises prévues !

. . . . . . . . . . . . . . . . .




Terrence...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jasper H. Cullen


Don : Empathe/capable d'influencer sur les sentiments

Messages : 39
Date d'inscription : 30/03/2012
MessageSujet: Re: ♣ Event 1: Le brunch   Lun 2 Avr - 15:41

"Mais qu’est-ce que je fous là…"

Cette pensée, quelque peu désespérée, tournait en boucle dans l’esprit de jasper alors qu’il venait d’arriver au fameux « brunch » printanier de Forks. Ce n’était pas son truc ce genre de festivités pleines de nourritures sur les tables et… pleines de nourritures marchant et riant autour des tables.

Mais le reste du clan avait prévu d’y venir histoire de continuer de donner l’image de la famille modèle. Ainsi, Jasper les avait quittés tôt dans la matinée pour partir chasser, histoire d’être sûr d’être parfaitement nourrit avant de s’y rendre et avait convenu avec eux qu’ils se retrouveraient tous là-bas. Sauf que dans l’immédiat, il avait beau regarder désespérément autour de lui, Jasper ne voyant aucun Cullen à l’horizon. C’était bien sa veine. Déjà qu’il se sentait comme un poisson hors de son bocal dans ce genre de festivité, voila qu’en plus il était planté, un peu esseulé, dans son coin. Le seul bon point dans l’immédiat était que les maigres rayons de soleil ne parvenaient pas à traverser les indélogeables nuages survolant Forks en quasi permanence. Au moins il n’aurait pas à se planter sous un parasol sans pouvoir en bouger en attendant que le soleil veuille bien disparaître.

Quoi que après réflexion, il aurait encore préféré rester coincé sous un parasol que de vivre la scène qui arriva à cet instant.

Une jeune femme, tout en pastel et en bouclettes savamment étudiées, lui arriva droit dessus avec un sourir limite effrayant. Pour le coup, Jasper hésita vraiment à filer. Loin. Mais la fille ne le quittant pas des yeux en lui arrivant droit dessus, elle se serait aperçue de sa soudaine disparition et donc, il n’en fit rien, ce contentant de la regarder lui arriver irrémédiablement dessus avec un air à mi-chemin entre le dégoût et la panique pure et simple.

Jasper ! jasper Cullen ! Ah ben ça alors !, lança-t-elle avec un entrain digne d’une équipe complète de cheerleaders en se plantant pile devant lui dans une bouffée de parfum lavande masquant à peine son haleine déjà bien alcoolisée pour une heure aussi matinale. Ça fait un bail ! Je t’avais plus revu depuis qu’on a quitté le lycée ! Tu deviens quoi ? Toujours avec Anette ? Et ton frère Edward, il est par ici ? Oh il va venir lui aussi ?!?

Alice…, Réctifia Jasper avec un manque d’entrain plutôt évident que la femme, dont il n’avait pas le moindre souvenir accessoirement, ne semblait absolument pas remarquer. Toutefois, le vampire eu un petit sourire à l’évocation d’Edward. Ou plus exactement à ce qu’il ressentit chez cette femme lorsqu’elle en parla. Voila donc qui expliquait pourquoi elle se souvenait de lui mais surtout pourquoi elle l’abordait ainsi, Bouclette, comme l’appela mentalement Jasper à défaut de se souvenir de son prénom, avait été une des groupie de son frère. Et oui. Il doit déjà être là d’ailleurs. Tu devrais aller voir… du côté des boissons là-bas, tout au bout. Il doit être par là-bas, mentit Jasper avec un grand sourire convainquant tout en désignant le buffet le plus à l’opposé possible de l’endroit où il se tenait.

Comme il s’en douta, la femme ne se le fit pas répéter deux fois et l’oublia presque instantanément, déjà obnubilée par l’idée de revoir le vampire mystérieux au brushing toujours parfait qu’était Edward. Elle lui adressa un vague « à plus tard » par politesse avant de disparaître dans la foule, laissant Jasper à nouveau seul. Jasper qui espérait vraiment que les siens ne tarderait plus à arriver pour le sortir de cette situation qui le mettait décidemment toujours aussi mal à l’aise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivia S. Rendès
Fonda ravissante ♥


Localisation : A Shadows
Messages : 109
Date d'inscription : 11/12/2011
Age : 25
MessageSujet: Re: ♣ Event 1: Le brunch   Mar 3 Avr - 10:54

Olivia était partit quasiment en même temps que Lauren, elle avait pu la suivre de près sur la route. Elle voulait être un peu plus discrète qu'elle et se décida donc à prendre sa Mégane 2 pour s'y rendre, avec Ashton. Son loup était couché sur la banquette arrière de la voiture et finissais son sommeil. Il était plus prudent de l'emmener avec elle, surtout après la dernière rencontre qu'elle avait faite dans la forêt de Shadow. On était à l'abris nul part.

Elle perdit Lauren de vu lorsque celle ci se glissa entre les voitures avec sa moto pour disparaitre à toute allure. Décidément, elle ne changerait donc jamais ! Elle était aussi sauvage et imprudente que son loup, il était fait pour s'entendre, bien que Terrence soit plus sage qu'elle et prenne le temps d'analyser les situations.
Ashton m'envoya une pensée mentale pour me demander si j'avais bien pris le collier pour chien qui lui était réservé afin de jouer totalement la comédie. Une laisse n'était pas nécessaire, mais le collier lui, était indispensable.
J'hochais la tête pour lui confirmer que j'y avais pensée et continuait ma route. Nous arrivions près du parc de Forks.
J'aperçue la moto de Lauren garé à l'extrémité et décidait de la rejoindre. Je garais donc mon véhicule à ses côtés et coupait le moteur. Je sortis avec Ashton de la voiture et prit le soin de lui passer le collier autour du coup une fois qu'il fut assis. La comédie allait pouvoir commencer. Il trottina à mes côtés pour rejoindre la fête. Il y avait quelques personnes, mais malgré mes recherches, je ne vis pas Lauren. Elle devait se cacher dans un coin. J'aperçue alors une jeune femme brune, avec beaucoup de bouclette et la démarche mal assuré se diriger droit sur ce qui me semblait être un vampire. Ashton aussi le sentit et il m'envoya une pensée mentale :

" - Fait attention, c'était à prévoir... On fait comme si de rien n'était et tout ce passera bien."

Il avait raison. Autant observer et puis, un vampire n'était pas suffisamment bête pour oser agir en publique ! Je regardais les bras croisées, appuyé sur un muret tandis qu'Ashton se couchait sur le sol et ne quittait pas la scène des yeux. Le vampire sembla s'en moquer totalement et lui indiqua une direction lointaine. Ce qui m'étonna, c'est qu'il ne se mette pas à la suivre. J'haussais un sourcil interrogateur et décroisait les bras. Mon regard se posa dans les yeux d'Ashton, il semblait être tout autant étonné que moi.

C'est suite à ça que nous nous engageâmes sur le chemin qui menait à ce vampire blond comme les blés. Il semblait surpris de voir qu'une jeune femme s'approchait encore de lui, du moins c'est ce que je crus lire dans son regard. Je me postais en face de lui et lui fit mon plus beau sourire, tandis qu'Ashton s'assit à ma gauche et le fixais intensément. Mentalement je me dis : Qui ne tente rien, n'a rien.

J'engageais la conversation :

" - Bonjour ! Olivia Rendès, contente de rencontré quelqu'un d'aussi seul que moi. Puis-je vous tenir compagnie le temps que vos amis vous rejoignent et que je retrouve les miens ?"

Mon plus beau sourire était greffé à mon visage, j'avais l'air joyeuse et heureuse de vivre.


. . . . . . . . . . . . . . . . .


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Danaé Romanov
Admin impériale ♫


Don : Télékinésie

Messages : 137
Date d'inscription : 17/12/2011
MessageSujet: Re: ♣ Event 1: Le brunch   Mar 3 Avr - 11:40

La nuit avait été longue, sanglante. Dans une bourgade voisine, des campeurs étaient décédés : leurs corps ne seraient jamais retrouvés, j’avais pris soin de m’en assurer. C’est donc repue après ce succulent dîner que j’avais regagné le grand manoir que j’avais acquis pour loger ma famille. Ces couloirs étaient toujours déserts, pourtant certains d’entre eux m’avaient promis d’arriver à temps pour l’événement de cet après-midi… Décidément, je ne pouvais compter sur personne d’autre que moi-même. Irrémédiablement, mes pas me portèrent vers la cuisine qui ne servirait sans doute jamais pour un usage « normal ». Rien ne la distinguait cependant : des coupelles de fruits sur le plan de travail, des ustensiles dans les tiroirs, de la nourriture dans le frigo… Les preuves de la vie qui avait eu lieu ici étaient encore bien présentes. Un instant, je me pris à repenser à ces braves gens qui avaient posséder le manoir. Sans doute ce dernier m’aurait-il coûté bien moins cher si je les avais simplement exécutés… Cependant, je ne tenais pas à éveiller les soupçons, ni même l’amertume de la famille végétarienne. Mon tact avait donc fait le reste, une somme qu’on ne peut pas refuser avait été échangée et leur départ se fit avec grand bruit afin que les Cullen ne puissent avoir aucune crainte quant à notre discrétion ou notre barbarie.

Je souris. J’étais vraiment une parfaite manipulatrice qui savait quand et comment tourner les situations à mon avantage. D’ailleurs, c’est certainement cette capacité d’adaptation qui m’avait permis de vivre si longtemps. 3113 ans… Cela était long, même pour une vampire… Notre condition nous promettait l’éternité, seulement peu d’entre nous en jouissait réellement : certains tombaient dans des batailles inutiles, d’autres défiaient stupidement les Volturi, enfin les derniers finissaient dans une folie meurtrière qui les avaient atteint au fur et à mesure des siècles et qui nous obligeaient à les abattre… Je n’avais jamais été aucun d’entre eux, ma maîtrise de moi était parfaite, sans le moindre accroc. Mes années de souffrance pendant ma vie humaine m’avait appris à m’exclure de tout sentiment trop puissant, de peur de me perdre.

L’affiche se glissa dans mes mains lorsque je passai à côté du bar qui faisait office de table dans cette cuisine moderne qui contrastait avec le reste de la demeure. Ce prospectus était apparu il y a quelques jours dans notre boîte aux lettres, nous annonçant une fête organisée par la ville de Forks. Instantanément, une multitude d’idées m’avaient traversé l’esprit sur les possibilités d’intégration et d’approche que nous offrirait cette occasion unique. Montrer que nous n’étions pas un danger pour les habitants et donc pour la couverture des végétariens seraient sans nul doute un atout dans notre espoir de nous glisser peu à peu dans leur vie. Cette fête était une occasion en or.

Au diable les membres de ma famille qui tardaient à arriver, je me rendis en ville sans plus tarder. Là, une petite foule s’était déjà amassée autour du lieu prévu. Le maire était en train de faire un discours rapide quand je me glissai discrètement parmi les habitants. Le sang tapait tant dans leurs artères que je pouvais presque en sentir le goût sur mes lèvres, pourtant il allait falloir que je sois sage si je ne désirais pas attirée l’attention négativement. Ravalant donc ma salive et tentant d’ignorer ma gorge qui me brûlait légèrement, je me félicitai d’avoir fait si bon repas cette nuit avant de commencer à me promener parmi les convives une fois le discours fini.

Leurs rires idiots, leurs conversations banales, leur manque de profondeur… Tout chez les humains m’insupportait et voilà que je me retrouvais en train de me balader tranquillement parmi eux. En passant devant les buffets bien garnis, je me pris à imaginer un assortiment de quelque unes des personnes présentes autour de moi serait sans conteste bien plus goûteux. Un petit rire m’échappa tandis que je venais de repérer plusieurs parfums suspects : des vampires étaient présents, cela étaient une certitude. Le détenteur de cette odeur familière ne fut guère difficile à trouver : au loin se tenait Jasper Cullen.

Perdu dans une conversation qui semblait l’agacer au plus haut point, même s’il n’en laissait rien paraître, je me rappelais qu’il s’agissait du seul Cullen sur lequel le sang humain avait exercé une addiction incontrôlable pendant des dizaines d’années.
*Il serait bien de réussir à le convaincre de notre caractère inoffensif pour eux*, me dis-je intérieurement. *Après tout, si le plus méfiant des Cullen, l’empathe de la famille, nous accorde une certaine confiance alors le reste de la famille devrait suivre…* En moins d’une seconde, un plan venait de se former dans mon esprit dont j’allais à présent devoir filtrer toutes les émotions. Même si ce point ne serait pas trop complexe pour moi, la prudence serait de mise afin de ne faire aucun pas de travers : les Romanov étaient si connus dans le monde des ténèbres que j’étais certaine que n’importe lequel des Cullen me reconnaitrait immédiatement.

Sans me faire prier, j’approchai donc de Jasper avec une démarche détendue tandis qu’il venait de se débarrasser avec tact de la jeune femme qui semblait l’agacer quelques instants plus tôt. Mais quelques secondes seulement avant que je parvienne à lui, la belle amazone dont j’avais fait la connaissance quelques jours plus tôt l’avait rejoint. Je ne pus m’empêcher de pester contre ce changement de plan intempestif et décidai qu’il n’était pas bon pour moi de rester trop près de leur discussion qui s’engageait : mieux valait rester discrète. M’éloignant, je remarquai une autre femme, brune, très belle, auquel le loup qui accompagnait la dirigeante amazone n'arrêtait pas de lancer des regards complices, comme pour la saluer. Aucune hésitation n’était permise, c’était une autre amazone, venue à la fête sans son âme-soeur…

La journée promettait d’être forte en rebondissements avec tous ces êtres surnaturels présents. C’est donc avec un sourire aussi large que la perfidie de mes stratagèmes que je m’installai à une des tables dressées vers le centre du brunch. D’ici, je pourrais tout surveiller, tout contrôler…

. . . . . . . . . . . . . . . . .


Couleur rp : darkred

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jasper H. Cullen


Don : Empathe/capable d'influencer sur les sentiments

Messages : 39
Date d'inscription : 30/03/2012
MessageSujet: Re: ♣ Event 1: Le brunch   Mar 3 Avr - 16:21

Les choses allaient de pire en pire. Jasper ne connaissait personne, les siens semblaient avoir finalement décidé de déserter le brunch, il s’était enfin débarrassé de bouclette mais voila que ce fut le tour d’une blonde de lui arriver dessus. Franchement ce n’était pas possible c’était une mauvaise blague qu’on lui jouait là. Ça pouvait droit être le genre d’Emmett ce genre de plaisanterie idiote. Jasper imaginait bien le grand brun se tordre de rire chez eux en l’imaginant, lui, planté comme un pommier au milieu de la Tea Party de l’année à Forks à ce demander où était les autres. Mais même si Emmett était tout à fait capable de ce genre de blague stupide, les autres ne l’auraient pas laissé faire quand même. Enfin du moins, c’est ce que Jas’ espérait mais là, il devait avouer qu’il doutait de plus en plus tout à coup.

Ainsi donc, comme dit plus haut, une fois Bouclette partie à la recherche d’Edward-l’absent, alors que Jasper espérait être tranquille un moment, voila qu’un autre jeune femme lui arrivait dessus. Une jeune femme accompagnée non pas d’un chien mais d’un loup. Autrement dit, dans le genre discret passant inaperçu, il y avait mieux quand même. C’était comme si lui se baladait avec une longue cape et un cercueil en espérant que personne ne trouverait ça bizarre. Il fallait dire ce qu’il en était, même dans un coin aussi bizarre que Forks, les loups n’étaient pas le dernier animal de compagnie à la mode.

De plus, Jasper put immédiatement sentir de cette femme de l’étonnement à son égard. Comme une sorte de curiosité mais pas d’inquiétude, pas vraiment. Au contraire, elle avait l’air plutôt sûr d’elle et alors, Jasper comprit : elle savait ce qu’il était.

Ceci combiné au loup qui la talonnait, sans doute dans le but de la protéger d’une éventuelle attaque ou dans l’espoir illusoire de faire croire aux humains présents qu’il n’était qu’un chien, certes Forks ne croulait pas sous les futurs Prix Nobels mais quand même, ils vivaient assez avec la nature pour faire la différence entre un chien de berger domestique et un prédateur comme le loup, fit prendre conscience à Jasper que la jeune femme devait probabement être une Amazone.

Jasper ne savait pas grand-chose sur ces… ces quoi au juste exactement ? Sur ces femmes pour faire simple. Il savait juste qu’elles vivaient en clan et, à l’instar des Quileutes, s’imprégnaient de leurs âmes sœurs. Sauf que contrairement aux Loups Quileutes s’imprégnants d’humains, c’était les humaines qui s’imprégnaient de loups. Autant dire que Jasper n’avait jamais cherché à savoir comment les relations entre ses couples étranges pouvaient bien se passer. Il avait beau être curieux et aimer apprendre, il y avait des choses comme ça qu’il ne préférait pas savoir.

Quand elle se présenta, Jasper posa son regard doré sur elle. A priori, elle ne semblait pas vouloir l’insulter ou l’agresser. C’était déjà plutôt une bonne chose.

Contrairement à elle, il ne prit pas la peine de faire son plus beau sourire. Il savait qui elle était et savait qu’elle savait qui il était lui, inutile de jouer la mascarade du gentil humain rencontrant une gentille humaine lors d’un brunch festif. Il ne se montra pas agressif pour autant. Il resta juste lui, l’observant en arquant légèrement un sourcil, l’air détendu mais sérieux.

Jasper Cullen, se présenta-t-il simplement en lui faisant un petit signe de la tête en guise de salutation. Et bien sûr. Vous avez un très beau loup, ajouta-t-il avec, cette fois-ci, un petit sourire en coin. Si elle voulait jouer cette comédie, alors soit. Magnifique journée n’est-ce pas ? demanda-t-il en enfonçant machinalement les mains dans les poches de son jean tout en tournant son regard vers les habitants qui semblaient bien s’amuser eux.

C’est alors qu’il la senti. Une odeur non pas familière mais qu’il reconnaissait comme étant une odeur de vampire. Et pas un de son clan malheureusement. Mais l’odeur était diffuse, dispersée par la bise et mêlée aux odeurs d’humains et de nourritures. Impossible de savoir de quel endroit elle provenait. Mais Jasper n’aimait pas trop cela. Une odeur de vampire inconnu dans un brunch grouillant d’humains et aucun autre Cullen auprès de lui pour veiller au grain.

Il ne bougea pas pour autant, se contentant de chercher le vampire du regard, les sourcils froncés, restant aux côtés d’Olivia tout en écoutant ce qu’elle lui disait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lauren Delacamino
Admin loyal ♫


Localisation : A Shadows, avec la tribu.
Don : Communiquer avec terrence, son Loup.

Messages : 196
Date d'inscription : 20/12/2011
Age : 21
MessageSujet: Re: ♣ Event 1: Le brunch   Mar 3 Avr - 17:13

    J'étais tranquillement installée, entourée d'humains uniquement: bref, tout se passait bien, malgré que mes soeurs se fassent désirer !
    Le maire s'apprêtait à faire son discours, et il le répétait derrière l'estrade d'ailleurs, c'était plutôt amusant à voir. Le buffet me faisait terriblement envie, surtout ces desserts alléchants ! Ceux aux fruits étaient mes préférés d'ordinaire, mais là ils m'attiraient tous ! Un réel supplice... Mais je n'osais pas m'en approcher, attendant sagement que le maire annonce officiellement l'ouverture, ce qui, j'espère, arriverait bientôt.

    Je m'obligea donc à détourner mon regard de ces succulents mets. Mais à mon grand malheur, ce que je vis ne me plaisait pas, mais alors pas du tout ! Terrence avait raison... J'aurais préféré qu'il ait tort cette fois si, et je pense que lui aussi, mais le fait était que les vampires commençaient à arriver ! Un des leurs était sur la pelouse. Il était blond, plutôt grand, et pâle, comme tout les autres... Je ne sais pas comment les humains font pour ne pas remarquer la pâleur de leur peau, leurs yeux si... Tiens d'ailleurs, pourquoi n'a t'il pas les yeux rouges lui ?! Il les avaient d'une couleur splendide, un noisette presque doré.... Ce n'étais pas normal. Je n'avais jamais vu un individu de la sorte !

    Une humaine se dirigeait vers lui... Elle avait l'air de le connaître en plus ! Il aurait une vie sociale ? C'est pas possible... Un vampire, quel qu'il soit, reste un vampire ! Un buveur de sang, une sangsue impitoyable qui s'amuse à tuer pour se nourrir ! Sans s'occuper de qui il tue soit dit en passant ! Comment pouvaient t'il se connaître... ? C'était vraiment étrange...
    A moins qu’il fasse parti de ce clan dont m’avais parlé Olivia… Maintenant que j’y pense, c’est la meilleure explication. Ce clan serait certes des vampires, mais apparemment ils seraient innofensifs pour les humains ! Bon honnetement, je n’y crois pas du tout, un vampire reste un vampire, je l’affirme ! Et tout ceci était TROP étrange pour moi !

    Je décida donc d'aller le voir. Je ne savais pas encore quoi lui dire, une approche du style "Oh la sangsue, la nourriture est sur les tables pas sur l'herbe, alors que fais-tu là ?" aurait été un peu trop brutale je pense... Ou tout du moins, pas assez piquante pour moi. Je soignais mes entrées tout de meme (enfin du moins quand ells étaient préméditées!).

    Au fil de mes pas je réfléchissait à mes premiers mots, et ils me vinrent naturellement en fait. Cependant, Olivia me devanca, elle s’approcha de lui, et à mon grand étonnement elle était tout sourir ! Comment pouvais t’elle lui sourire ?! Ceci dit, elel avait eut une idée que ni moi ni Terrence avions eut: elle avait déguisé Ashton en Chien de compagnie, comme ça, ils pouvaient être ensemble… Personnellement je n’avais aps couru ce risqué, mais je sentais Terrence tout près, il devait se cacher dans les bois, histoire de surveiller les évenements… C’était bien ainsi, cela me permettait d’éviter les mensonges et Terrence évitait ainsi le ridicule ! Et puis, il n’aimait pas vraiment la foule…
    En revenant sur ce vampire, je décidea d’aller rejoindre Olivia, et de dire le fond de ma pensée à ce vampire !
    Une fois assez proche de lui pour que personne n'entende mes paroles, et assez loin pour pouvoir me défendre (bien qu'avec tout ce monde je ne pense pas qu'il ose attaquer qui que se soit), je le regarda d'une façon que j'espérait inquiétante, et lui dis:

    -Que c'est pratique les lentilles de contact, ça permet de cacher de monstrueux yeux rouges !


    Je marqua une pause histoire de lui laisser le temps de respire, meme si je me demandais s’ils respirait ces êtres là ! Bref, j’enchainas directement:

    -Qu’est-ce que tu fais ici hein ?! Toi et les tiens vous n’êtes pas fait pour être parmis tout ces innocents ! Que fais tu depuis tout à l’heure ? Tu as déjà repéré ton plat de résistance ainsi que ton dessert c’est ça ?!


    J'avais parlé vite, et je commençais à m’emporter. Je savais où je voulais en venir après tout, et j'avais décidé d'y arriver vite !
    J'espérais qu'il n'essaierait pas de détourner mon attention, ou de noyer le poisson comme on dis, il perdrais son temps, et moi aussi après tout. Je m'attendais à voir une réaction flagrante sur son visage, quelque chose de significatif, de rage ou de curiosité peut être...
    Je salua Olivia de la tête, et Ashton qui m’avais vu arriver…

    En tout cas, même si je paraissait m'amuser, au vu de mon sourire narquois, cela ne me plaisait pas du tout d'avoir un des leurs à mes cotés, et surtout aux cotés d'humains en réalité.

    Quand je pense que Terrence m'avais prévenue... Il ne manquait plus qu'un de ces hommes-loups, ou quelques confrères vampires, et ma journée serait définitivement gâchée !



Spoiler:
 

. . . . . . . . . . . . . . . . .




Terrence...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivia S. Rendès
Fonda ravissante ♥


Localisation : A Shadows
Messages : 109
Date d'inscription : 11/12/2011
Age : 25
MessageSujet: Re: ♣ Event 1: Le brunch   Mar 3 Avr - 18:49

J'étais contente de moi, plutôt fière à vrai dire. J'avais devancé le vampire femelle qui s'apprêtait à aller trouver la même personne que moi. Elle n'approcherait donc pas maintenant, juste le temps de discuter un peu avec ce vampire croqueur d'écureuil et de faire connaissance.

En tant que chef, je me devais de les rencontrer. Nous nous connaissions, mais pas suffisamment. Nos peuples étaient distinct et se méprisait, mais j'admirais leur façon d'être et de ce nourrir. Bien sur, je n'en avais pas parlée à Lauren, elle ne comprenait pas qu'il pouvait y avoir des distinctions dans les ennemis. Pour elle, les ennemie restait des ennemies, peut importe leur façon de se nourrir ou de se comporter. Elle rentrait dans le tas sans se poser de question. C'est pour cela que j'avais fait en sorte de l'éviter le temps de la discutions, je la connaissait trop bien pour savoir qu'elle serait sa réaction. Elle n'avait pas encore la capacité de voir ce qu'il restait à voir derrière toute âme vivante, quoique les vampires n'ai plus d'âme à proprement parler.

Sans me défaire de mon sourire, malgré l'air plutôt étrange de mon interlocuteur, je lui adressais la parole. Je savais qu'il savait qui je représentais, bien qu'il ne connaisse pas mon rang et qu'il ne m'ai jamais rencontré. Il savait aussi que je connaissais sa nature profonde. A lui même, mais également à sa famille. Et je voulais discuter, savoir s'il y avait des négociations possible, un pacte ou autre que l'on pourrait mettre en place entre nos tribus. J'étais peut être trop optimiste, mais qui sait ce que l'avenir nous réserve ?

Le vampire aux yeux dorés entreprit de me répondre. De m'adresser ne serait-ce qu'un mot. Super ! Tout démarrais comme il le fallait. Malgré tout, il garda un air sérieux que l'on aurait pu prendre pour un comportement froid. Ce que bien sur, je ne fis pas. Comme l'on dit souvent, ne pas se fier aux apparences, elles sont trompeuses. Un sourire peut cacher un sentiment puissant de haine, tout comme un regard froid cache un sentiment puissant d'amour à ne pas révéler. Parfait, je prendrais ce qu'il acceptera de me donner.

" - Jasper Cullen, se présenta-t-il simplement en m'adressant un petit signe de la tête en guise de salutation. Et bien sûr. Vous avez un très beau loup, ajouta-t-il avec, cette fois-ci, un petit sourire en coin. Magnifique journée n’est-ce pas ? demanda-t-il en enfonçant machinalement les mains dans les poches de son jean tout en tournant son regard vers les habitants qui semblaient bien s’amuser, eux.

" - Olivia Séréna Rendès, pour vous servir monsieur Cullen, répliqua t-elle avec un peu d'ironie dans la voix sans toutefois lâcher son beau sourire. Je vous présente Ashton, mon chien loup tcheque. En effet, je comprends votre maladresse et le fait que vous le confondiez avec un animal sauvage... Et je vous en excuse. Mais il s'agit là d'un véritable chien, je vous laisse le soin de regarder sur Google. Mais comme on dit, on en apprends tous les jours, n'est-ce pas ? Sinon je suis d'accord avec vous, c'est une très belle journée qui s'annonce, et j'ai dans l'espoir qu'elle soit parfaite, qu'aucun intrus ne viennent la gâcher. Ce serait dommage, vous ne trouvez pas ?

Olivia savait se moquer des gens gentiment, elle était déjà sur d'elle sur la race concerné, et priait pour qu'intelligent comme il était censé l'être, qu'il vérifie sur le net et crois sa belle parole. Du moins dans les apparences. Elle ne devait pas être découverte, pas tout de suite. Elle lui adressa un grand sourire, encore, afin de lui faire comprendre qu'il n'était pas seul et que certainement d'autres personnes écoutaient leur discutions. L'aiderait t-il ?

C'est là que tout se corsa. Lauren ramena son derrière à côté d'elle et gâcha le début de conversation entretenu, manquant de nous faire repérer. Olivia serra le poing et perdit son sourire. Comment sa seconde pouvait -elle être aussi distraite et se laisser emporter rapidement par ses émotions alors qu'il y avait en jeu leur vie et probablement une guerre menaçant la paix de son clan ? Elle était décidément loin de comprendre ce qui touchait aux relations, mais Olivia l'aimait pour ça. C'était une fille brute, rude et tenace. Ce qui faisait son charme. Mais là... Elle exagéra, elle agressait un allié potentiel !

Que c'est pratique les lentilles de contact, ça permet de cacher de monstrueux yeux rouges !
Qu’est-ce que tu fais ici hein ?! Toi et les tiens vous n’êtes pas fait pour être parmi tout ces innocents ! Que fais tu depuis tout à l’heure ? Tu as déjà repéré ton plat de résistance ainsi que ton dessert c’est ça ?!


" - Lauren tais toi ! Nous sommes en public, dois-je te rappeler les bonnes manières ? Ce jeune homme fait partit des invités et c'est quelqu'un de parfaitement normal. Présente lui tes excuses pour cette méprise et va m'attendre plus loin. Nous devons parler.

Mon ordre fut sans appel, bien qu'il eut été dit avec gentillesse et reconnaissance pour son acte de bravoure. J'attendais qu'elle m'écoute, puis lorsque ce fut fait, je présentais mes excuses au végétarien.

" - Je vous pris de ne pas lui en vouloir, elle s'inquiète tout comme moi pour les humains qui nous entoure. A quoi bon jouer encore la comédie, vous voyez ce que je veux dire. Je tenais à vous avertir qu'une menace pèse sur cette fête, tâcher d'être plusieurs afin de nous aider à veiller sur ces vies innocente. Je vous serais gré de ne pas nous tenir compte de ce comportement et de m'accorder un entretien avec votre famille. Je pense qu'il est nécessaire pour nous de nous faire connaitre réellement, au delà des légendes, et de nous entre-aider. Je me tiens à disposition si vous désirez discuter plus amplement, mais pour le moment, veuillez m'excuser j'ai à faire.

Olivia s'excusa, fit une sorte de petite révérence et partit avec son loup en direction de Lauren, lorsqu'elle eut rejoins celle ci, qui par chance l'avait écouté et s'était placé dans un coin lointain, où le vent soufflait suffisamment pour que personne ne puisse capter facilement leur conversation, elle s'approcha et embrassa la joue de sa sœur avant de se reculer et de parler :

" - Lauren, il est nécessaire que tu connaisse ton rôle à la perfection si tu ne veux pas recommencer de tel erreur. C'est en partit de ma faute et c'est pour ça que je ne t'en veux pas. Je ne t'ai pas tout dit sur les légendes et les vampire du coin. Tu as donc le droit d'être en colère. Mais si tu me vois parler à quelqu'un, surtout avec le sourire sur les lèvres, c'est que ce quelqu'un est soit une connaissance, soit quelqu'un en qui je place une confiance partiel. Il n'était pas dangereux, il s'agit d'un vampire, je ne te le cache pas, mais pas de ceux que l'on a déjà tué ou simplement croisé. C'est un végétarien. Lui et sa famille vivent ainsi depuis des siècle. Maintenant, je souhaite que l'on clôture cette conversation, mais avant, as tu quelques choses à rajouter ?

Olivia prêta attention à ce qu'allait lui dire Lauren et attendit.

Spoiler:
 

. . . . . . . . . . . . . . . . .


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Danaé Romanov
Admin impériale ♫


Don : Télékinésie

Messages : 137
Date d'inscription : 17/12/2011
MessageSujet: Re: ♣ Event 1: Le brunch   Mar 3 Avr - 19:28

Les minutes s’égrenaient sous une douce clarté propre à ce qu’on appelait les « beaux jours » à Forks. Ici, point de soleil, juste une pâle lumière qui nous permettait de nous déplacer librement à travers la populace humaine. Cela était d’ailleurs très pratique en ce jour de fête. Toujours assise à une table blanche sur laquelle un parasol inutile dessinait une ombre légère, je contemplais les différentes personnes qui affluaient.

A ma droite, un groupe de jeunes lycéens discutaient vivement des musiques à la mode tandis qu’une autre venaient d’arriver pour exhiber sa nouvelle robe à dentelles devant ses amies. Tant de futilités m’exaspéraient et j’aurais pu mettre fin à leur vie misérable rien que par la faute de tels propos. Malheureusement, nous étions en public… Et surtout, j’étais en mission : une mission que je m’étais fixée, dont moi seule connaissait les règles. Après un soupir, mon regard dévira à nouveau vers les habitants qui se précipitaient à présent sur les buffets. Ceux-ci étaient pour le moins bien remplis. Le parfum alléchant qui s’en élevait ne devait avoir pour pareil que la douceur de leur saveur… Après trois millénaires passées à ne pouvoir me nourrir que de sang, ce genre de petits plaisirs me manquait quelque peu. Je ravalai une salive fictive tandis que je continuais à graver dans mon esprit chacun des plats qui me faisaient envie, comme si, de cette façon étrange, je pouvais en quelque sorte m’en nourrir. D’une certaine manière, c’était le cas : même si mes souvenirs des saveurs de la nourriture classique n’étaient plus exactes, je me plaisais à imaginer cette poire croquer dans ma bouche, ou le jus de cette cerise couler doucement dans ma gorge qui se faisait de plus en plus sèche. J’aimais ma vie, j’aimais le sang de mes victimes, mais c’est la diversité qui me manquait…

Je lâchai vaguement un soupir avant de revenir à mon exploration des autres convives. Pour l’instant, seuls le parfum du jeune Cullen m’avait saisi. Quant aux deux amazones, l’une discutait semble-t-il tranquillement avec le végétarien tandis que l’autre paraissait bouillonner intérieurement. Son énervement était visible, elle ne tenait pas en place et lorsque son regard croisa celui du seul autre vampire présent au brunch, elle ne put pas s’empêcher de s’approcher. Visiblement, ma présence ne l’avait pas interpelée : à croire que mes lentilles brunes suffisaient à cacher ma réelle nature aux yeux de ces femmes surnaturelles. Avec ironie, je souris à cette pensée :
*elles ne sont donc pas toutes aussi futées que celle que j’avais rencontré en forêt il y a quelques jours*, songeai-je.

C’est alors que l’impensable se produisit en public. Je n’eus aucun mal à suivre la joute verbale qui se produisit entre l’amazone dont le caractère de feu ne faisait plus aucun doute et Jasper Cullen. Après lui avoir craché son venin à la figure, la dirigeante de sa meute la congédia sans plus de douceur : sa mine indifférente ne trompait personne, elle avait été dérangée dans un de ces moments qu’elle considérait crucial pour la survie de sa tribu. Quelques instants plus tard, elle prenait congé après maintes excuses des plus pitoyables. Etait-elle donc si faible pour demander le pardon d’un de ces ennemis ? Elle disparut de mon champ de vision alors qu’elle rejoignait sa comparse avec laquelle je l’entendis avoir une explication animée. Avait-elle oublié que notre ouïe surdéveloppée nous permettrait de suivre les moindres détails de son désaccord ? Afficher une telle division n’était bon pour aucun groupe, elle aurait dû le savoir… Si vraiment je tentais de faire d’elle mon alliée, il faudrait que je lui apprenne certaines choses.

Mais qu’importe ce potentiel pacte pour l’instant, il allait falloir que je tente de me rapprocher du jeune Cullen. C’est donc d’un pas nonchalant que je quittai ma place de choix et m’avançai vers lui. Mon sourire se fit le plus sincère du monde tandis que je modelai à merveille mes émotions afin que toutes soient des plus véritables, ainsi je parviendrais à acquérir son semblant de confiance avec plus de facilité. J’arrivais dans son dos quand, ayant sans doute repéré mon parfum, il se tourna vers moi. Je l’accueillis :


- Bonjour M. Cullen ! Heureuse de faire enfin votre connaissance. J’ai tant entendu parler de vous…

Il avait déjà dû me reconnaitre, moi que tous les immortels craignaient presque autant que les rois italiens. Ma cruauté et mon affiliation aux Volturi, de même que mon statut spécial vis-à-vis du pouvoir, m’avait largement aidée à mon clan comme l’un des plus redoutables. Néanmoins, j’allais devoir briser en partie ce mythe si je désirais entrer dans le monde des Cullen et cela même si je devrais ravaler ma fierté : le jeu en valait la chandelle.

. . . . . . . . . . . . . . . . .


Couleur rp : darkred

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zora Stark


Messages : 48
Date d'inscription : 02/04/2012
MessageSujet: Re: ♣ Event 1: Le brunch   Mar 3 Avr - 23:13

Cela fessait trois jours exactement que je m’étais installé dans cette nouvelle ville qui porter le nom de Forks, Tout à commencer pour moi ce soir la en effet, c’était comme une étrange sensation, intriguer à t’el point que me vois si dans cette ville ou je connais même pas un habitant, coter social c’était un peu le neon, mais je m’enfichais ça viendra avec le temps comme d’habitude.

Étant allongés dans mon lit les yeux river sur le plafond couleur neige, je réfléchis au dernier événement de ces derniers jours, ya qu’un mot qui me vainc à l’esprit, inconsciente, oui je l’était un peut, abandonner sa famille qu’elle famille je n’ai pas connu mon père et ma mère ces pas jolis elle se droguer, et quitter son école où j’avais toutes mes amies et venu dans cette ville où aucune personne ne mettant familière faut dire que sa relevée du suicide mais j’étais prête à en courir le risque pour l’amour de ma passion, le journalisme.

J’avais passé une nuit agiter, en effet j'avais fait un cauchemar puis après cela le sommeil ne mes plus revenu, toute la nuit à regarder ce plafond faut dire qu'a force de le regarder son fait mâle aux yeux mais moi ça m’aider à réfléchir à me remettre en question, Je n'avais qu'une quinzaine d'années et une mentale d’adulte bien sure je profitais de la vie mais faut croire que je n’étais guère comme les autres filles de mon âge.

Le petit matin fit son apparition , les rayons de lumière traversons la pénombre dans ma chambre, ma main lever pour étirer mon petit corps et me réveiller, je retirai ce que j'avais au-dessus de moi et me leva doucement mais surement de mon lit et me dirigea vers la salle de bain pour fair un brain de toilet, après plusieurs minutes j’en ressortis avec une serviette de bain autour de ma tail et une autre autour de mes cheveux et commençai à chercher une tenue à me m’être dans ma minuscule garde-robe, Jen dénicha d’ailleurs une minijupe noire des talons rouge un haut rouge et un gilet couleur bleue,pas mâle du tout me suis-je dite.

N’ayant pas du tout faim , j’avais decider pour ma première journée qui commençait dans cette ville, d’aller faire une visite histoire de voir ce qu’elle avait de différant de Chicago, je fermai mon appartement à clé, et commençai à marcher, l’aire frais du matin s’amusant avec ma chevelure brune, et me chatouillant les joues commença à me réveiller, quelques minutes plus tard une affiche me fit face elle d’écrivait un brunch dans le parc de Forks, ok n’étant pas de cette ville ça serait une bonne occasion de voir quel genre de personne habiter cette ville.

J’ai donc suivi les indications sur un panneau qui indiquer les recoins de la ville et me dirigeai prudemment vers le parc ou une masse de gens s’y trouver, y avait un buffet et tout le monde sembler se connaître des décorations dignes d’une fête de cinq étoiles, je pris une petite assiette, pris quelque friandise et croquai dans l’une d’elles, tout en regardant autour de moi histoire de me familiariser avec les lieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chelsea Volturi


Localisation : Cherche, tu me trouveras peut-être...
Don : Former, modifier ou détruire les liens entre des personnes.

Messages : 45
Date d'inscription : 11/02/2012
MessageSujet: Re: ♣ Event 1: Le brunch   Mer 4 Avr - 9:05

    Se mêler aux humains n'était pas un acte facile pour Chelsea, mais aujourd'hui elle avait décidé d'être sage. Ce brunch était une très bonne occasion pour elle de faire du repérage. Elle n'était pas à Forks depuis longtemps, et avait passé presque les trois quarts du temps à rester dans son coin pour élaborer des plans plus tordus les uns que les autres. Mais les rois avaient été clairs, elle ne devait pas se faire repérer. Enfin, évidemment, les Cullen verraient tout de suite qu'elle était une Volturi, mais c'était mieux, ça jetterait un peu d'huile sur le feu et les ferait paniquer. Du moins, c'était ce que Chelsea espérait.
    Elle était donc de plutôt bonne humeur aujourd'hui, d'autant plus que le ciel voilé laissait présager qu'elle pourrait facilement se mêler aux humains sans éveiller de soupçons. Elle mit des lentilles de couleur marron, enfila un pantalon noir serré et des bottes à talon aiguilles toutes aussi noires, avec des guêtres. En haut, elle portait un débardeur noir avec un col en coeur et une veste, le tout accessoirisé d'une ceinture à large boucle et de quelques bijoux. Elle laissa ses longs cheveux lisses lâchés dans son dos et sortit.

    Elle décida d'y aller par le moyen le plus pratique et se mit à courir à travers les broussailles de la forêt, à toute vitesse, nullement gênée par ses hauts talons qui ne produisaient aucun bruit sur le sol de feuilles. Arrivée à proximité du parc, elle ralentit et réarrangea sa coiffure, avant de scotcher un sourire aimable et charmant sur son visage.

    Il y avait déjà beaucoup de monde, et Chelsea s'appliqua à éviter de respirer par le nez, simple mesure de précaution pour un vampire aussi âgé qu'elle. Elle se sentit lasse et âgée lorsqu'elle entendit le joyeux brouhaha qui régnait dans le parc, les conversations des hommes qui parlaient affaire, les jeunes filles qui gloussaient, les enfants qui criaient et se chamaillaient, et les pleurs de certains bébés qui, comme elle, n'aimaient pas beaucoup toute cette foule. Elle fronça légèrement son nez parfait et une moue boudeuse se fixa sur ses jolies lèvres. Elle soupira encore et se dirigea vers la table des rafraîchissements pour attraper un verre qui n'était certainement pas rempli d'eau plate.

    Elle se mit à observer les gens, et remarqua deux amazones qui parlaient avec animation - peut-être étaient-elles en train de se disputer ? - ainsi que quelques vampires. Tous se fondaient très bien dans la masse d'humains insouciants du danger, mais Chelsea arrivait quand même à les repérer. Elle prit soin de changer d'appui sur sa jambe gauche pour ne pas avoir l'air trop raide, et passa la main sur son visage et dans ses cheveux. Une actrice parfaite. A part son teint trop pâle et sa plastique trop parfaite, elle ressemblait à n'importe quel humain.

    Deux hommes vinrent l'aborder, apparemment très intéressés par la magnifique brune. Mais elle les éconduit tous les uns après les autres d'une façon très polie et très gracieuse, et recommença à épier la foule.

    Elle remarqua Jasper Cullen, visiblement mal à l'aise et sourit d'un air carnassier avant de poser son verre et s'approcher de lui de sa démarche féline. Mais elle s'arrêta net. Car elle venait de reconnaître la personne avec qui Jasper Cullen parlait. Danaé.
    La surprise se peint sur son visage délicat et elle hésita entre courir vers son amie ou s'échapper à toute vitesse. Il y avait bien longtemps qu'elle n'avait pas revu ce visage gracieux qu'elle aurait pu reconnaître entre mille. Son coeur pourtant mis au repos pour l'éternité depuis bien longtemps se réchauffa au souvenir de tous les moments qu'elles avaient partagé toutes les deux, leurs rires, leurs confidences...

    Chelsea pouvait vraiment se vanter de savoir qui était vraiment Danaé Romanov, car elle connaissait son plus grand secret, qu'elle avait toujours gardé pour elle et n'avait répété à personne, même pas à Afton, la personne la plus proche d'elle à part Danaé.

    Elle était restée immobile peut-être trop longtemps, perdue dans ses pensées, et s'empressa de bouger latéralement vers une table qui proposait des viennoiseries, épiant Danaé en cachette. Elle n'avait pas du tout changé, évidemment, puisque le temps n'avait pas d'emprise sur elle. Elle était toujours aussi belle, avec cette bouche charnue et ce visage délicat, tellement joli, comme si on l'avait poli et travaillé plus finement que les autres, comme si on lui avait apporté plus d'attention.

    Elle hésitait à aller vers son amie, puisque celle-ci semblait en plein numéro d'intimidation avec le Cullen Coincé. Elle se contenta donc de sourire doucement en tournant entre ses doigts un autre verre, cette fois de jus d'orange.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jasper H. Cullen


Don : Empathe/capable d'influencer sur les sentiments

Messages : 39
Date d'inscription : 30/03/2012
MessageSujet: Re: ♣ Event 1: Le brunch   Mer 4 Avr - 15:40

Lorsque Olivia se présenta pour la deuxième fois en l’espace de quelques secondes, Jasper arqua un sourcil en coulant son regard doré vers elle. D’accord il avait plus de 160 ans mais il n’était pas encore sénile pour autant. Toutefois, il s’abstînt de tout commentaire, comme il le faisait souvent lorsqu’il n’était pas avec les siens. Il avait pour habitude d’éviter les conflits lorsqu’il était seul, c’était préférable.

Elle lui expliqua alors que son animal était une sorte de chien. Un chien loup tcheque plus exactement et l’excusa d’avoir fait l’erreur. Sauf que Jasper était capable de différencier l’odeur d’un loup de celle d’un chien loup. Il en avait assez mangé ces dernières années pour cela. Mais la différence étant très mince à l’odorat, et Jasper se voyant mal goûter le sang de l’animal pour en avoir le cœur net, il lui accorda le bénéfice du doute.

Je vous crois sur paroles, répondit-il avec la plus parfaite diplomatie. Après tout, à quoi bon polémiquer sur un sujet aussi dérisoire ?

Il allait lui répondre une autre banalité, vu qu’ils étaient encore à jouer la mascarade des gentils habitants normaux de Forks lorsqu’une espèce de furie brune leur arriva droit dessus.

Alors que Olivia semblait vouloir aplanir le terrain avec les vampire de son clan, la nouvelle, elle, y alla pas par 4 chemins. Pire encore, elle parla aussi sec des yeux rouge des vampires « carnivore » en prenant de grands airs de petite fille vouant jouer les adultes énervée. Visiblement, la discrétion, elle ne connaissait pas ce mot.

Jasper poussa un petit soupire en priant tout les Dieux pour qu’u autre Cullen arrive à sa rescousse maintenant mais ce fut peine perdu. Il était seul pour gérer cette espèce de folle qui, de son côté, en rajouta dans les attaques. Sauf qu’elle glissa sur un terrain que Jasper n’aimait pas aborder. Après tout les efforts qu’il avait fait pour réussir à se maîtriser, que cette garce se permette de clairement dire qu’il était là pour s’attaquer aux humains le mettait hors de lui.

Cependant il serra les poings, sa mâchoire se crispant au point que ses muscles apparurent sous sa peau et il posa sur l’amazone un regard littéralement assassin. Regard accompagné, sans même qu’il ne l’aille voulu, d’une vague de sentiment de peur destiné à la brune vindicative. Parfois, son pouvoir se déclanchait sans qu’il ne le veuille, sans doute par instinct de survie.

Il allait expliquer sa façon de penser à son assaillante quand Olivia le prit de court en la remettant sèchement à sa place. Olivia qui, il devait le reconnaître, était bien plus courtoise et diplomate que son acolyte. Jasper l’écouta sans ouvrir la bouche mais ses poings se rouvrir doucement, signe qu’il se détendait. Ou du moins qu’il ne pensait pas être la cible d’une attaque physique dans les prochains instants.

Ce qu’elle lui dit l’interpella aussitôt. Si les Cullen n’étaient pas une menace pour les fêtards, une autre menace planait sur eux. Il voulu en savoir lus mais Olivia filait déjà et Jasper poussa un long soupire irriter. C’était quoi cette manie de balancer un avertissement du genre pour ensuite se tirer sans donner plus de détails ? Le suspens mélodramatique, ça n’avait jamais été son truc.

Il écoutait discrètement ce qu'Olivia pouvait raconter à celle qui, pour peu, avait faillit lui sauter dessus avec un pieu en main devant toute la foule, appréciant au passage le ton posé dont elle continuait de faire preuve malgré les circonstances. C’était une chose qu’il appréciait, ce self control digne des meilleurs leaders. Carlisle était pareil.

C’est pourquoi il ne vit pas la vampire arriver mais la sentit lorsqu’elle fut à quelques mètres.

Décidemment mais qu’est-ce qu’elles avaient toutes à venir vers lui aujourd’hui ? D’habitude les gens, vampire et autres bizarreries l’évitaient mais non aujourd’hui, ils les attiraient comme un aimant. Les autres allaient l’entendre quand ils arriveraient.

Voila qu’en prime, elle savait qui il était. C’était bien mais lui, n’avait aucune idée de qui elle pouvait être. Tout du moins, son visage et son odeur ne lui étaient pas familiers. Son nom, peut-être était connu mais comme elle ne s’était pas présentée.

Il y avait quelque chose d’étrange chez elle, quelque chose qui mit tout de suite Jasper sur ses gardes.

Elle avait un grand sourire, semblait éminemment sympathique. Un peu trop d’ailleurs justement. Jamais jasper n’avait rencontré de vampire, hormis son Alice, venant vers lui aussi naturellement. Pas avec son apparence physique. Et il y avait autre chose, une toute petite pointe de fausseté. Mais cela n’était pas vraiment significatif. Avec le temps, Jasper s’était aperçu que cela était présent chez tout le monde, de manière plus ou moins élevée. C’était comme si, en quittant l’enfance, tout le monde se sentait obligé de jouer un rôle, de dissimuler sa véritable nature et, par conséquent, il y avait presque toujours ce petit quelque chose qui se cachait sous leurs sentiments.

Ce ne fut donc pas cela mais bel et bien le trop d’entrain dont elle fit preuve en venant à lui qui, d’emblé, fit que jasper se méfia. Mais en même temps, il avait la fâcheuse tendance à se méfier d’à peu près tout le monde. Il n’était donc pas vraiment une référence en la matière. Edward, avec sa propre faculté, serait bien plus à même que lui de juger de la sincérité de cette vampire.

Enchanté Madame… ?, demanda-t-il en espérant ainsi qu’elle se présente enfin alors qu’il observait ses yeux. Elle portait des lentilles. A la vitesse où elles se désintégraient à cause du venin dans leurs yeux, elle n’avait pas finis d’en changer à tout bout de champs aujourd’hui. Il espérait qu’elle avait prévue une bonne réserve avec elle.

Mais pour être franc, il se méfiait surtout de ce que lui avait dit Olivia. Une menace pesait sur le brunch et voila qu’une vampire sanguinaire se pointait. Était-ce d’elle dont ils devaient se méfier ? Il fallait absolument qu’il puisse demander plus de détails à Olivia, et le plus vite serait le mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Fonda au grand coeur ♥


Messages : 333
Date d'inscription : 19/12/2011
Age : 22
MessageSujet: Re: ♣ Event 1: Le brunch   Mer 4 Avr - 16:07

    J’étais réveillé depuis 8 heure du matin, j’avais passé une super nuit, mais au fur et à mesure que mon esprit se réveillait, que mon rêve se terminait, tout en moi m’incitait à ma lever, avant même d’avoir ouvert les yeux, j’était déjà pétillante de vie, j’étais heureuse, joyeuse et trépignante d’impatience… Pourquoi allez vous me dire et bien car nous étions le 8 avril, jours de la fête printanière à laquelle j’avais décidé de convier toute ma belle famille avec l’appuie d’Alice et au plus grand désespoir de maman et Jasper.

    Je du faire attention à ne pas réveiller Lukas pendant un heure, chacun de mes mouvement était délicat, mes pas se voulait léger tel des plumes et suite au virus que Alice m’avait gentiment passé il me fallut bien une heure pour vider mon dressing et enfin trouver une tenu parfaite pour aujourd’hui. Je commençais la journée donc vêtue d’une jolie jupe blanche et d’un tee-shirt légèrement rosé accompagné d’une ceinture en cuir que j’avais mis au niveau de mes hanches, j’avais enfilé une veste en jean sur mes épaules pour finir ma tenue. Puis j’enfilais mes petites chaussure assortie à ma ceinture et me dirigea ensuite vers la cuisine, je pouvais sentir l’odeur de mes parents dans la maison le reste de la famille devais encore être entrain de chasser pour éviter le drame tout à l’heure au parc. Je savais que papa et maman y était allé plus tôt d’où leur présence dans la maison à 9h45 du matin. Je me dépêchais de descendre les escaliers tout en silence et me jeta au cou de maman. Oui j’avais 15 ans d’apparence et mes pieds touchaient le sol lorsque je lui faisais un câlin, mais j’avais le cœur d’une petite fille qui a besoin de sa maman. Après cette petite explication de nostalgie enfantine je me détacha de l’étreinte maternelle et fit de même avec mon papa chéri souvent trop protecteur.

    Je ressentis un petit chatouillis dans la gorge et au vu du regard de papa il avait sans aucun doute compris que j’avais ma partie vampirique qui avait un petit creux. Papa me fit un sourire en coin après avoir fait sa grimace, je lui dis avec mes yeux de petite fille toute mimi auquel il ne pouvait pas résister :

    -Tu veux bien m’accompagner ?! Histoire que je me concentre uniquement sur le buffet du Brunch tout à l’heure !

    Mon papa chérie avait pris mon bras et m’avait mit sur son dos avant que je n’ai eu le temps de dire ouf, en un instant nous étions rendu dans la forêt la plus proche et effectuons une petite chasse matinal, une ou deux biches plus tard nous étions de retour. Pas de quoi débattre pendant des heures, une simple petite chasse dont nous avions l’habitude.

    Il était maintenant 11h et c’est sans grande surprise que je vis lukas dans la cuisine lorsque je franchis le seuil de la porte. Maman était entrain de le divertir comme elle le pouvait, c’était impossible de rester en place deux secondes avec se petit garçon. Je m’occupa de lui pour soulager un peu maman et qu’elle puisse se préparer pour le Brunch. Par ailleurs j’adorais m’occuper de mon petit cousin ! Par ailleurs se dernier était toujours en pyjama, il avait certainement refuser que maman l’habille voulant comme d’habitude jouer avant tout. Mais j’avais ma petite astuce, rien de mieux qu’un jeu, le fameux cache-cache, et bien moi j’avais la manie de me cacher dans son armoire…. C’est ainsi qu’on choisis une tenu pour mon petit cousin et qu’on redescendis tout aussi vite.

    Je regardais l’heure toute les minutes, j’étais vraiment impatiente et ne tenais plus en place à tel point que j’en devenais insupportable. Je fini par dire à Lukas d’aller embêter papa tandis que j’allais demander à maman si je pouvais partir en avance, partir à pied et courir un peu jusqu'à là bas, bien sur en promettant d’être extrêmement sage et de ne pas commettre d’imprudence.
    Me voyant sauter partout elle n’avait de nouveau pas pu résister, j’avais par ailleurs argumenté qu’a tout les coup tonton jaz’ devait déjà être là bas et que je ne pouvais pas le laisser tout seul dans se genre de journée, à moins de vouloir le voir tomber dans une dépression après avoir été assaillit par quelque groupie.

    Je partis à tout vitesse en direction de Forks, et repris une allure normale en entrant dans le bourg, je n’étais pas non plus inconsciente ! Je me dirigeai donc vers le parc, à ma plus grande surprise il n’y avait personne… non en fait c’était pas surprenant lorsque je regarda mon portable j’avais trois quart d’heure d’avance… Les seules personnes que je croisais était le personnel engagé pour le bon déroulement de la journée, je me permis une certaine curiosité et m’approcha du buffet slalomant entre les tables avec une parfaite agilité… arrivant enfin en face de se fameux buffet je me lécha les babine. Bon d’accord je n’étais pas comme Jake et n’avais pas de babine, mais bon vous connaissez certainement l’expression !
    Tout me semblais extrêmement appétissant, mes yeux passèrent à de nombreuses reprises sur les petits fours, les délicieux plats proposés et surtout sur le chocolat !! Mais ce n’était pas le moment de manger, je m’éloigna donc du buffet et rentra à l’intérieure de la maison de la forêt, direction les cuisines, j’avais une commande spéciale que je voulais effectuer pour ma famille, j’espère que cette idée leur plairait ! Puis je ressortie et me dirigea vers le fond du bois, m’enfonçant alors dans la lisère des bois qui longeais le parc, je me balada un long et écouta le chant des oiseaux dans les arbre, le vent sur ma peau, je ferma les yeux et m’imprégna de la nature qui m’apportais une sérénité que j’aimais temps… la nature me faisait penser à Jake, ce dernier ne pourrais être là aujourd’hui, il avait malheureusement une mission à effectuer et j’étais vraiment triste à cette idée… J’irais seule au bal ce soir et ça m’attristait vraiment, j’aurais temps voulu qu’il m’accorde une danse, qu’il me mette une fleur autour d’une poignet comme le veux la tradition du bal printanier, qu’il plonge ses yeux dans les miens tandis que nous dansions un slow romantique !! Mais je me faisais mal là, il fallait que j’arrête, il ne serait pas là un point c’est tout.

    Je regarda mon portable à nouveau et me rendis compte avec stupeur que l’heure avait bien vite tourné, il était déjà 12h45, je fis donc demi tour et retourna au par cet constata sans surprise que le monde avait afflué depuis la dernière fois, plein de visage était maintenant présent ! Des connu et surtout beaucoup d’inconnu... Ma première cible fut de chercher un membre de ma famille, ce qui ne fut pas bien long à trouver, mon cher tonton Jaz’ qui semblait avoir du succès. J’avançais donc en sa direction tous en continuant mon observation, complètement à par du groupe je vis de jeune femme, je mis un instant mais fini par reconnaître Lauren que j’avais croisé je ne sais plus pourquoi, lors d’une de mes balades il me semble, mais bon peu importe, je pivota la tête vers le buffet : chouette plein de lycée, ç ne m’aurait pas étonné en même temps, de personnes âgées, vocabulaire bannie pour ma famille car jamais nous n’atteindrons se stade, j’eu un sourire d’ailleurs à cette pensée.

    Je me rapprochais de plus en plus jusqu'à ce que je me stop net, il y avait une…une… V..V…VO…Volturi. Mais eux pourquoi était elle là, m’a journée s’annoncé bien à la base, pourquoi fallait-il qu’elle soit là, je la trouvais toujours aussi belle que le jour où j’aurais du mourir du point de vu de son clan…mais sa beauté n’étais rien, les Volturi était une menace et je ne tenais pas a rester un instant de plus éloigné de ma famille tant qu’elle serait là. Peut importe si tonton parle à quelque, j’avais bien trop peur de rester seul en cet instant. Je me dirigea donc vers lui et saluât la jeune femme à ses côtés. Je me rapprocha de tonton et lui dit :

    -Bonjour tonton !

    A l’instant même où je m’étais posté à ses côté il avait du ressentir ma frayeur intense, et je me devais de lui faire comprendre pourquoi sans que son interlocutrice n’apprenne quoi que ce soit. Je me mis donc sur la pointe des pieds, posant ma main sur son épaule et un bisou sur sa joue. Pendant ce cours instant je lui transmis les images de la belle Volturi assise à une table et qui plus ais qui étais entrain de les observer. Puis je reviens en position initial en affichant toujours un sourire sur mes lèvres et faisant comme si de rien n’était, après tout elle n’allait rien faire ici… N’est-ce pas ? Elle était seule au moins ? Cette journée printanière s’annonçais bien moins belle que prévu.


(C) Post rédigé par l'ancienne joueuse incarnant Renesmée Cullen.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://twilight-shadows.forumtwilight.fr
Edward Cullen


Localisation : Au alentours de Forks
Don : Est capable de lire dans les pensées

Messages : 23
Date d'inscription : 17/03/2012
MessageSujet: Re: ♣ Event 1: Le brunch   Mer 4 Avr - 17:38

Edward ne dormait plus depuis un siècle donc il ne risquait pas d'arrivé au Brunch en retard, il était seul avec Bella, profitant de l'admirer admirant les traits de son visage qui était magnifique l'éternité n'allait à personne mieux qu'a elle. Il eu une envie de faire la cuisine pour sa fille mais cela n'aurait servit à rien mais si elle ne buvait pas de sang animal elle risquait de massacrer toute les personnes qui allait être présente mais Edward savait que Forks n'était plus leur territoire peu après que les Volturis ai montrer leur lâcheté de nombreux vampire s'était installer ici sans doute pour être protéger car maintenant les Volturis ne s'aventuraient pas ici.

Il entendit des bruits de pas qui provenait de l'escalier de la maison, et il entendit les pensées de sa fille qui descendait les escalier, et qui pensait au Brunch auquel nous serions dans quelques minutes elle salua Bella et puis vint me saluer, je la prit dans mes bras sentant qu'elle avait encore grandit durant cette nuit.

Ils allèrent chasser quelques animaux qui passait vers la villa Cullen puis il rentrèrent à la maison Edward se changea mit un pantalon noir avec une chemise blanche avec une cravate puis mis une veste de costume qui était aussi de couleur noir, puis il attendit Bella et Renesmée en bas de l'escalier puis il vit sa fille qui était aussi superbement habillé il lui dit
Tu est magnifique ma chérie.

Mais il n'avait pas encore vu Bella et quand elle descendit les marches de l'escalier Edward lui sourit avant de lui dire
Vous aussi êtes magnifique Madame Cullen

Il montèrent à bord d'une Mercedez Edward pensait que c'était suffisant qu'il ne fallait pa en faire en trop en prenant les voitures de sports qu'il avait, il arriva se gara dans un parking qui était fait pour les invités en face de la mairie puis il arrêta la voiture. Puis il descendit en de la voiture en fermant délicatement la porte puis il rangea les clées de la voiture dans sa poche et il embrassa tendrement Bella Je te rejoins plus tard je vais dire bonjour à nos amis vampires.

Il rejoins Jasper lui serra la main et lui dit
Salut, si Alice te voyais elle aurais sans doutes éloigner toutes ces femmes de toi

Puis il regarda autour de lui remarquant le maire lui adressant un signe de main par politesse, puis remarqua touts les hommes et les garçons qui regardait Bella, puis i remarqua que lui aussi était observée par plusieurs humaines, il afficha un air heureux en regardant Bella.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zora Stark


Messages : 48
Date d'inscription : 02/04/2012
MessageSujet: Re: ♣ Event 1: Le brunch   Mer 4 Avr - 19:54

L’heur avait bien tourné depuis mon arrivée dans le parc dans cette activité qu’ils nommer le brunch, c’était pour moi une première ce genre de fête d’ailleurs habituer à des pizzas et des canettes de coca me voici dans une fête digne d’un hôtel cinq-étoiles, tout en finissant ma dernière part de friandise, et la musique dans mes oreilles du plus grand DJ que la terre porte dans ce monde j’ai nommé David Guetta je m’éclatais tout en regardant toujours autour de moi, le ciel qui était gris au début commença à laisser place à des rayons de lumière au mois ça donnera plusse de décor à la fête .

Après avoir fni ma friandise, je sortais un petit calepin que je garder toujours avec moi c’est une habitude que j’ai apprise dans mon Lycée de Chicago toujours avoir un calepin ou noter des notes ça vous aide à vous mémoriser des faits et gestes que vous noter dessus, avec un sourire scotcher sur mes petites lèvres pulpeuses d’oie dire je laissa mon regard naviguer parmi la foule présente.

Mon regard se posa sur cet homme, qui d’ailleurs depuis le début de cette fête n’arete pas d’attire les femmes comme des mouches décidément il avait la cote parmi les femmes, chaque trente seconde une nouvelle femme arriver, faut dire qu’il était bien bâti le jeune homme , ma musique changea et un nouveau morceau commença à ce que j’adore ce nouveau titre de Justin Bieber, ceci me fessa rire au moins avec cela je ne vais pas perdre mon coter Chicago-girl.

Tout en écrivant dans mon calepin les notes, et en fredonnant une aire de la chanson qui bat son plein dans mes oreilles, une jeune fille me dépassa, avec une chevelure orange, un corps à peu près de mon âge, et d’ailleurs bien habiller, se dirigea vers cet homme, décidément il attire même la jeune fille ? ou peut-être elle est de sa famille ? quoique ça se puisse ...

Décidément cette fête allait me permettre de juger sur la mentalité et le geste des membres habitant cette ville, moi qui étais destiné à devenir une droguée telle mère telle fille non je ne voulais pas plutôt mourir que devenir cela, d’ailleurs tant qu’on y réfléchit je suis devenu straight edge à cause de cela et grace au journalisme j’ai sauvé mon âme, une larme coula sur ma petite joue ce qui me surprit, je l’enlevai avec la manche de ma vest, ce n’était pas le moment de me remémorer ces souvenirs pas maintenant en toucha , je ne voulais pas attirer l’attention sur moi quoiqu'une fille avec un calepin et fredonnant des aires de chanson habiller comme une Madonna junior sa passer incognito .

Quand soudain un jeune homme avec un costar cravate les rejoignit, il avait l’aire de les connaitre, il avait l’aire heureux d’être là, une moue fit place à mon sourire mais je l’enlevai vite de mon visage non pas maintenant par ici quand je serais tout seul dans ma chambre je pourrais pleurer non pas maintenant pas ici en plein milieu d’une fête, ma premiére fete d’ailleurs..j’étais heureuse de ma passion elle a su sauver ce qui ya de bon en moi m’ouvrir les yeux sur les erreurs que j’aller faire et que j’ai déjà faite dans le passer grace au journalisme je suis devenu celle que je suis aujourd’hui et pour rien au monde je ne changerais de vocation.

Mes yeux rivés t’el un chasseur en vue de sa prois, ne lâchant aucun gest, aucun regard, aucune erreur, je continuai à observer ces gens dans je ne c’avait même pas le nom mais qui a mon sens était riche je crois et continue d’observer les alentours et la foule aussi.Des boissons fraîches était présente au rayon destiner à cela ça tomber bien, je mourais de soif d’ailleurs, je pris un verre de jus d'orange , et le bus sec puits pris un second et revint à ma place, toujours mon calepin à la main, l’Aisson mes yeux me guider vers ma prochaine deduction, j’étais heureuse et très exciter de savoir ce que l’avenir me réservais dans ce que j’appèlerais ma nouvelle vie à présent ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bella Cullen
Fonda attentionnée ♥


Localisation : Forks auprès de ma famille
Don : Bouclier psychique très puissant

Messages : 208
Date d'inscription : 11/12/2011
Age : 20
MessageSujet: Re: ♣ Event 1: Le brunch   Jeu 5 Avr - 9:38

Mon corps étendue contre celui d’Edward je gardais le silence me plaisant à caresser les courbes parfaites de son visage pour la énième fois. Je crois que c’est dans les moments tel que celui-ci que je réalisais le plus la chance que j’avais d’avoir un homme tel que lui à mes côtés. Il était mon amour, ma vie, l’homme pour qui j’avais tout donné sans jamais le regretter et jamais plu je ne pourrais vivre éloigner de lui. Ensemble nous avions eut Renesmée, notre petit ange, notre rayon de soleil, notre plus belle preuve d’amour et tous deux représentaient les êtres les plus important de toute mon existence.

Edward et moi avions fini par descendre dans le salon Renesmée nous rejoignit quelques minutes plus tard. Elle se jeta tous d’abord dans mes bras et je profitais de cet instant privilégié pendant quelques secondes déposant par la même occasion un baiser sur sa joue. Ma fille se détacha de moi et alla également faire un câlin à son père ce qui eut le don de me faire sourire. Jeune fille de quinze ans oui elle l’était, mais seulement en apparence, elle n’en restait pas moins ma petite fille de six ans et avait toujours autant besoin de l’affection de ses parents et ce pour mon plus grand bonheur.

Au regard qu’ils échangèrent Edward et elle je devinai que j’avais bien fait de ne pas préparer de nourriture humaine ce matin et mes doutes se confirmèrent effectivement lorsque mon adorable petit ange demanda à son père de l’accompagner chasser. Ils s’éclipsèrent tous deux en vitesse et seule dans la villa je décidais de préparer un petit déjeuner léger pour Lukas. Renesmée n’avait pas eut besoin de nourriture humaine ce matin mais mon neveu en voudrait certainement et c’est donc avec plaisir que je le lui préparais. Lorsqu’il descendit je souris à nouveau en voyant ses yeux encore rempli de sommeil et allait le serrer doucement dans mes bras.

Les autres Cullen sont partis chasser. déclarais-je tandis que je le voyais regarder autour de lui dans l’espoir d’y apercevoir ses parents Ils ne devraient plus tarder maintenant.

Dans l’heure qui suivit je tentais d’occuper Lukas du mieux que je le pouvais. Par le plus grand des bonheurs mon neveu était adorable et il était vraiment très facile de le distraire. Renesmée et Edward finirent par revenir et ma fille prit le relai pour s’occuper de son cousin tandis que je rangeais un petit peu la maison rechignant à l’idée de devoir aller me préparer. Je n’avais pas spécialement envie de me rendre à ce brunch printanier mais bon Renesmée et surtout Alice ne nous avaient pas vraiment laissé le choix et j’y allais également par solidarité pour Jasper qui tout comme moi n’affectionnait pas vraiment ce genre d’évènement.

Trépignant d’impatience ma fille finit par envoyer Lukas jouer avec Edward et vint me demander si elle pouvait partir en avance. La voyant sautiller un peu partout et aussi parce que les arguments au sujet de son oncle qu’elle me donna finirent de me convaincre je la laissais partir. Tandis que mon mari s’occupait de Lukas je soupirais et montait me préparer. Fouillant pendant un moment dans mon dressing pour tenter d’y trouver quelque chose d’à peut près potable à mettre je finis par me résoudre à enfiler un robe blanche à volant m’arrivant au dessous du genou qu’Alice avait du acheter pour moi il y a peut de temps. Pour compléter l’ensemble j’enfilai une paire de ballerine noire ainsi qu’une veste en jean et attachait mes cheveux en un chignon fait à la va vite avant de redescendre retrouver mon mari qui avait du à nouveau confier Lukas à ses parents.

Vous aussi êtes magnifique Madame Cullen. me dit-il ce qui me fit sourire.

Lui avait opté pour un pantalon noir, une chemine blanche et une veste de costume qui lui allaient à ravir. De toute façon tous ce qu’il portait lui allaient toujours très bien.

Nous prîmes la voiture, je ne sais même pas laquelle d’ailleurs, pour nous rendre à Forks et arrivèrent enfin à destination. Il y avait déjà du monde sur place et visiblement le maire venait de finir de parler. Edward m’embrassa et après m’avoir dit qu’il reviendrait alla saluer son frère. J’en profitais pour jeter un coup d’œil circulaire dans le parc afin de repérer les personnes qui étaient venu. Bien sûr il y avait beaucoup d’humain mais ça n’est pas eux qui attirèrent mon attention. Chelsea…. Chelsea Volturi !? Mais que pouvait-elle bien faire là. Je me mordis la lèvre me rappelant notre dernière confrontation avec les Volturi et nerveusement parcourait à nouveau le parc des yeux à la recherche de Renesmée. Je fus très soulagé en la voyant près de son père et de son oncle mais j’arquai également un sourcil en apercevant une vampire avec eux. Vampire dont le visage ne m’était pas inconnu d’ailleurs, j’étais sûre d’avoir entendu parler d’elle mais impossible de me rappeler dans quelles circonstances. J’hésitai pendant quelques secondes ; devais-je aller voir Chelsea pour lui demander quel était le motif de sa visite à Forks ? Non, mauvaise idée. Je me dirigeais donc d’un pas le plus naturel possible vers ma famille et après avoir salué la vampire inconnue et Jasper que je n’avais pas encore vu ce matin là je pris doucement la main de Renesmée dans la mienne autant pour la rassurer elle, car je sentais bien que malgré le visage souriant qu’elle tentait d’afficher elle était inquiète, que pour me rassurer moi. Mon mari ne semblait rien avoir remarqué et je décidais donc, pour le prévenir, de retirer mon bouclier mental pendant quelques secondes afin qu’il puisse entendre le message télépathique que je souhaitais lui faire passer.

*Edward, Chelsea Volturi est ici !* pensais-je donc avant de remettre mon bouclier en place.

Extérieurement tout paraissait tout à fait normal, je souriais, regardais la jeune femme inconnue en face de moi avec une légère curiosité mais mon état d’esprit était tout autre. Qu’est ce que Chelsea Volturi pouvait bien faire à Forks et que nous voulait-elle ? Une chose était sûre, jamais plus je ne la laisserais elle et son clan faire du mal à ma famille.

. . . . . . . . . . . . . . . . .



Je parle en chocolate
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Danaé Romanov
Admin impériale ♫


Don : Télékinésie

Messages : 137
Date d'inscription : 17/12/2011
MessageSujet: Re: ♣ Event 1: Le brunch   Jeu 5 Avr - 13:33

Charmante, c’est exactement ce que je tentais d’être le plus naturellement possible à cet instant. Bien sûr, mon contrôle émotionnel était total et je savais que je n’aurais aucun mal à maintenir cet état aussi longtemps que je le souhaitais : avoir vécu plus de trois millénaires avait du bon en ce qui concernait le fait de se forger un cœur de pierre, prêt à tout endurer pour parvenir à ses fins. Mon assurance dut sans doute déstabiliser le jeune Cullen, seulement je savais que celui-ci serait encore plus sceptique à mon égard lorsqu’il saurait qui j’étais… D’ailleurs, il aurait déjà dû le savoir ! A croire que ce vampire n’avait aucun cerveau digne de ce nom. Les Romanov étaient au moins aussi connus que les Volturi dans notre monde éternel et cela essentiellement pour notre fort attachement à ceux-ci, mais également pour notre puissance dont beaucoup pensaient qu’elle pourrait aisément renverser le pouvoir des italiens : ils n’avaient pas tort, je comptais bien le prouver à l’avenir…

Lorsqu’il se décida enfin à répondre à mes salutations, je ne pus m’empêcher de noter la sincérité avec laquelle il semblait toujours en proie au doute quant à mon identité :


- Enchanté Madame ?

*Autant rester moi-même*, me dis-je alors tandis qu’éclatait déjà joyeusement un rire cristallin. Sans me laisser démontée par tant d’ignorance, je lui tendis ma main avec bonhommie et lui répondis sans me dépêtre de mon agréable sourire qui révélait des dents parfaitement blanches :

- Oh ! Excusez-moi, je pensais que vous me reconnaîtriez. Je suis Mlle Romanov, Danaé Romanov, pris-je le soin de préciser afin qu’il comprenne à qui il avait affaire.

Je l’observais un moment, scrutant avec attention son expression. Même si je ne possédais aucun don d’empathie surnaturel, j’avais toujours éprouvé une certaine facilité à interpréter les petits gestes, mouvements et autres traits du visage de mes interlocuteurs. Cela m’avait été d’une grande aide à plusieurs reprises pendant ma longue existence et m’avait permis de sortir indemne de bien des situations délicates : je me souvenais d’un traitre qui avait été démasqué par ma grande justesse, il n’avait malheureusement pas eu le temps de s’expliquer avant que les rois ne lui fassent arracher la tête. Ce souvenir me prit de cours et immédiatement je fis le tri dans mes pensées de manière à ce qu’aucune âme indiscrète ne puisse surprendre ce genre de détails qui me serait préjudiciable. Après tout, on disait qu’un des autres enfants Cullen, un certain Edward, avait le don de lire dans les esprits. Aussi, je ne pouvais que me montrer prudente et je décidais de m’atteler dès à présent à châtier de mes réflexions les songes qui risqueraient de me trahir.

Alors que j’attendais toujours une réponse de la part de mon interlocuteur, plusieurs odeurs vinrent réveiller mon nerf olfactif qui s’était quelque peu ramolli par la présence des amazones et la puanteur de leur loup. Des immortels étaient présents, quelque part dans la foule, tout près de nous… Un parfum sucrée et âcre à la fois, suffisamment doucereux pour annihiler les sens de n’importe laquelle de ses victimes, même si son physique de rêve aurait suffi à envoûter quiconque. Une pointe de plaisir naquit dans mon cœur : ma grande amie, Chelsea, était parmi nous ! Sans rien n’en laisser paraître, mes yeux parcoururent la masse des convives et n’eurent aucun mal à repérer en son sein la belle Volturi. Ses yeux marrons étaient le fruit que de lentilles, tout comme les miens, et pourtant son visage fin et son sourire gracieux avaient autant de charme qu’au premier jour de sa transformation…

Je m’en souvenais d’ailleurs parfaitement. J’étais au service des rois depuis plus de deux millénaires quand elle nous avait rejoints. Très rapidement, une complicité particulière nous avait unies, nous qui ne faisions habituellement confiance à personne. Elle avait le don de manipuler les liens et souvent je me pris à envisager que seul son don lui permettait d’avoir gagné aussi aisément mon amitié : mais il y avait en fait bien plus que cela… Quand je lui avais révélé mon amour pour Will, elle n’avait pas cillé ni tempêter, de la même façon que j’avais tenté de la préserver lorsque nos maîtres songeaient à faire disparaitre Ashton afin que Chelsea ne soit pas détournée de son rôle dans la garde. En secret, nous avions veillé l’une sur l’autre et lorsque j’avais décidé de quitter les rois, elle n’utilisa pas son pouvoir pour me retenir : une preuve d’amitié dont je ne la remercierais jamais assez. Toutefois aujourd’hui, j’entrais en guerre contre son clan… Comment la sauver de ce qui allait suivre ? Les idées qui avaient germé en moi étaient nombreuses, mais la seule qui ait trouvé grâce à mes yeux était de proposer une alliance à Chelsea. Rejoindre mon clan serait salutaire pour elle et son amour, car je ne doutais pas qu’un jour les rois finiraient par faire disparaitre Ashton…
*Comme Aro avait fait disparaître Didyme…* ne puis-je m’empêcher de compléter mentalement. Une certaine tristesse monta en moi à l’évocation de cette amie qui n’avait pas mérité son sort, elle qui affichait éternellement un sourire et une bonté à toute épreuve.

Mais le moment n’était pas à songer à mes plans et stratagèmes. Lorsque mon regard croisa celui de Chelsea, je me concentrai sur des crayons de couleur abandonné sur une table à proximité d’elle que j’avais remarqué auparavant. Discrètement pour que ma petite manipulation se fasse à l’abri des regards, l’un tomba au sol et glissa sous un repli de la nappe suivi aussitôt par une serviette en papier blanche. Sur celle-ci, le crayon commença à s’agiter en écrivant quelques mots : « Coucou Chelsea. Je suis heureuse de te voir ici ! Il faut que nous parlions mais pas ici, pas maintenant. Retrouve-moi plus tard. Bises ma belle ». La concentration pour guider la mine sur la surface malléable de la serviette avait été grande et je ne pus m’empêcher de sentir un tournis. Ma mission n’étant pas encore tout à fait accomplie, j’oubliais le crayon qui se perdrait dans le gazon parfait et soulevai par la force de l’esprit la serviette messagère. La danse qu’elle sembla exécuter ferait penser qu’une brise l’avait portée jusqu’à ce qu’elle s’écrase sur la poitrine de la belle Chelsea et qu’elle retombe innocemment dans sa main. Du feu… Tout le monde n’y verrait que du feu.

Aussitôt, je pris une grande inspiration pour me concentrer à nouveau sur le moment présent. Ce vampire végétarien qui me regardait d’un air hébété avait-il réellement été un bon choix pour tenter de m’insérer dans les bonnes grâces de la famille Cullen. Rien n’était moins sûr lorsque je vis arriver en trottinant l’objet de toutes mes convoitises. Elle était jolie pour une si jeune enfant, sa longue chevelure rousse ondulait derrière elle pendant qu’elle courrait en direction de son oncle. Visiblement, elle avait déjà remarqué la présence de mon amie garde volturienne et c’est cela qui la poussa à nous rejoindre aussi vivement vu son allure.

Même vue de plus près, cette jeune fille n’avait rien qui la distinguait des autres gamines qui gloussaient çà et là en se racontant leur histoire de cœur, rien ne la distinguait physiquement des enfants humains même si sa peau paraissait un peu plus pâle que normal… Pourtant, je savais que derrière ce minois innocent se cachait un joyau d’une valeur inestimable : un diamant à l’état brut que je comptais bien rallier à ma cause, d’une manière ou d’une autre.

Pendant toute cette réflexion, j’avais pris soin de feindre des sentiments tels que l’admiration, la curiosité, la sympathie,… Quant à mes pensées clairement formulées, elle s’était tenue aux belles parties de mon discours :
*Qu’est-ce qu’elle peut être mignonne… Une si petite enfant, avoir ridiculisé les Volturi : vraiment on ne s’y attendrait pas…* Je ne voulais pas en faire trop, j’évitais donc le trop plein d’éloge et me contentait de ces quelques remarques mentales pour seules pensées captables pour un télépathe.

Lorsqu’elle arriva à nous, la jeune hybride me salua. Je répondis avec un sourire, tout en lui tendant une main amicale :


- Bonjour, je suppose que tu dois être Renesmée ? Enchantée de faire ta connaissance ! Tu me fais beaucoup penser à ma nièce dis donc avec tes longs cheveux roux, tu es à croquer.

Inutile de cacher ma véritable nature aux Cullen, tous savaient que mon clan ne faisait pas dans la dentelle comme eux. Un peu de piment dans mes paroles ne feraient qu’étayer ma couverture et me permettrait de passer pour plus sincère et naturelle à leurs yeux que je ne l’étais en réalité. Quelques secondes seulement s’écoulèrent avant que nous ne soyons rejoints par Edward Cullen, à partir de maintenant la guerre contre mes pensées allaient être de mise : heureusement que je m’étais entrainée à refouler mes songes. Prenant apparemment grand soin de m’ignorer, celui-ci s’adressa uniquement à Jasper :

- Salut, si Alice te voyais elle aurait sans doutes éloigné toutes ces femmes de toi.

*Alice… C’est la femme de Jasper, celle dotée du don de prémonition qui est parvenu à sauver la belle adolescente qui se trouve face à moi lors de la bataille d’il y a cinq ans* fis-je exprès de songer tout en contemplant la scène, comme si je tentais de replacer les membres de ce clan dont je n’avais jamais eu l’occasion de faire la connaissance, si ce n’est de Carlisle. Carlisle… Encore un dont il faudrait que je parvienne à faire changer l’avis si je voulais me rapprocher de leur famille, mais pour l’instant il fallait que je me concentre sur les arrivées successives. Celle de Bella se fit notamment remarquer.

Comme si elle avait suivi son mari de peu, elle s’approcha de nous en lançant un coup d’œil en arrière pour désigner Chelsea Volturi qui était encore installée à une petite dizaine de mètres de notre petit groupe. La plus jeune vampire de leur famille se joignit à nous et sembla me regarder avec un air étrange qui montrait qu’elle au moins m’avait reconnue ou que, du moins, mon visage lui était familier. A croire que la mémoire de ces frères de sang avait été altérée par les années de leur existence vampirique et qu’il aura fallu l’arrivée de leur nouvelle recrue pour s’apercevoir qu’une Romanov était parmi eux…


- Bonjour Bella, vous êtes resplendissante dans cette tenue. Je ne vous imaginais pas ainsi à vrai dire, mais pour avoir donné naissance à cette petite, vous ne pouviez être que merveilleuse, n’est-ce pas ?

Je restai là à sourire aux membres de la famille Cullen, celle dont je rêvais de faire la connaissance depuis que la rumeur de l’affrontement était parvenue à mes oreilles. Tout avait été si lent à se mettre en place et pourtant nous y étions : ils étaient là et j’allais avoir quelques heures pour leur faire bonne impression, les convaincre que même si nous étions un clan très puissant et dont les affinités avec les Volturi étaient connues depuis des siècles cette alliance était révolue. Je savais qu’il serait rude de les persuader de nous faire confiance, mais qui ne tente rien n’a rien…

. . . . . . . . . . . . . . . . .


Couleur rp : darkred

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jasper H. Cullen


Don : Empathe/capable d'influencer sur les sentiments

Messages : 39
Date d'inscription : 30/03/2012
MessageSujet: Re: ♣ Event 1: Le brunch   Jeu 5 Avr - 15:56

Un enfer. Il était entrain de vivre un véritable enfer. Lui qui avait toujours comptait sur l’attrait quasi hypnotisant d’Edward, l’humour peu discret d’Emmett et le self control de Carlisle pour passer inaperçu, voila qu’il était au centre de toutes les attentions et autant dire qu’il n’aimait vraiment pas ça. Encore moins quand cela venait de vampires inconnus et probablement pas végétariens comme c’était le cas de sa nouvelle interlocutrice. Un reste de son passé dont il n’arrivait pas à se débarrasser, il avait tendance à voir des manigances douteuses chez tout le monde. Les choses ne s’améliorèrent pas vraiment quand elle lui annonça être une Romanov. Les grandes familles prestigieuses étaient généralement les pires.

Oh désolé. Je ne vous avait jamais vu je ne vous est donc pas reconnu mais votre nom m’est familier lui, répondit-il avec la plus parfaite courtoisie tout en lui serrant la main.

C’est alors qu’une petite tornade rousse fit son arrivée, ce qui ne fut pas pour rassurer Jasper. Depuis l’épisode Volturi, il n’aimait pas voir Nessie entourée de vampires ne faisant pas parti de leur cercle d’amis. Et ces craintes s’accentuèrent lorsque Nessie lui envoya l’image d’une Volturi justement, présente elle aussi à la fête. Décidemment c’était le brunch de rencontre pour tout les vampires étrangers de Forks ou quoi ?

Instinctivement, il passa un bras protecteur autour des épaules de sa nièce. Il pouvait ressentir sa frayeur et s’en voulait il avait été tellement accaparé par Bouclettes, les deux amazones et la vampires qu’il n’avait pas remarqué la présence de Chelsea. Mais le regard qu’il adressa à Renesmée, combiné aux vagues de réconfort qu’il lui envoyait étaient on ne peut plus clair : Peu importe qui voulait tenter de s’en prendre à elle, il ou elle devrait d’abord passer par lui. Jamais il ne laisserait qui que se soit faire du mal à Nessie. Jamais. Ainsi, il haussa un sourcil lorsque Danaé annonça qu’elle était à croquer et, instinctivement, s’avança à peine mais juste suffisamment pour être entre la vampire et la jeune hybride, l’air de rien.

Heureusement, se fut à ce moment là que la voix d’Edward se fit entendre. En temps normal, Jasper l’aurait déjà menacé de milles morts atroces et douloureuses pour l’avoir laissé planté là au milieu de toutes ces femmes dont il était le centre d’attention comme il le lui avait fait remarqué mais dans l’immédiat, il était trop nerveux pour plaisanter avec son frère.

"Une groupie te cherche, une amazone est à deux doigts de hurler à toute la foule que nous sommes des vampires et je me méfie comme de la peste de celle-là" pensa-t-il bien distinctement à l’intention du télépathe pour lui faire un rapide résumé de la situation tout en lui faisant comprendre que "celle-là" était Danaé avant de lui répondre à haute voix comme si de rien n’était.

Si Alice est ainsi jalouse, qu’elle rentre au plus vite, dit-il à mi-chemin entre le rire et l’inquiétude. Alice avait filée peu de temps auparavant sans rien dire à personne, même à lui, et Jasper commençait à s’inquiéter.

Bella aussi vînt enfin se joindre à eux et Jasper l’a salua d’un petit signe de tête. A sentir son sentiment d’inquiétude purement maternelle, elle avait repérée la Volturi. Ainsi, Jas’ tenta de capter son attention, gardant toujours un bras sur l’épaule de Nessie tout en la gratifiant d’un petit sourire signifiant clairement : ne t’en fais pas, si elle approche, je la transforme en puzzle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edward Cullen


Localisation : Au alentours de Forks
Don : Est capable de lire dans les pensées

Messages : 23
Date d'inscription : 17/03/2012
MessageSujet: Re: ♣ Event 1: Le brunch   Jeu 5 Avr - 16:42

Edward parlait avec son frère, regardant la femme inconnu saluer ma fille, pour Edward cette fille n''avait rien de suspect il sourirait voyant que sa fille avait du succès auprès des garçon ce qui n'avais rien d'étonnant vu que Bella était sa mère. Mais Edward fut interrompu en entendant les pensées de Bella, Chelsea Volturis était parmi eux ce que ne laissait que deux possibliltéd'en'visager sa à Edward il pensa qu'elle était venu tuer les personne qui était ici mais cela n'aurais servit à rien aux Volturis puis il pensa qu'il était venu tuer les Cullen, il s'approcha de l'oreille de Jasper avec que personne ne puisse entendre ce qui allait se dire :

Jasper, on a un volturis ici je vais aller la voire je veux que tu garde Renesmée si il se passe quelque chose emmène Bella et ma fille avec toi, je ne veux pas qu'il leur arrivent du mal.


Edward fit dos à Jasper le laissant avec sa fille afin que les personnes qui étaient aux alentours pensent que Edward allait partir et qu'il laissait sa fille avec Jasper. Edward s'approche de Bella lui passant une main dans le dos et lui dit :

Je vais aller voir ce qu'elle veux elle n'est sans doute pas ici par hasard. Si il se passe quelque chose suit Jasper.

Edward alla ensuite dans la foule afin de chercher Chelsea mais il n'arrivait pas à la trouver puis il essayais de localiser sa présence grâce à ses pensées mais il ne la trouvait pas il ne pouvais pas courir vite ici. Avec cette remarque Edward pensait à l'amazone qui connaissait la nature de sa famille mais il était beaucoup trop préoccuper pour ce concentrer sur l'amazone qu'il ne connaissait pas il continua à chercher se frayant un chemin parmi les personnes qui étaient présente. Edward sortit même de la salle afin de voir si elle était dehors mais il ne la voyait pas dehors il rentra alors et se retrouva nez à nez avec la vampire qui faisait partit des Volturis il lui dit ensuite :

Que veut Aro ou que veux tu ?


Il sentait plusieurs parfums de vampire sachant qu'elle n'était pas seule il ne pouvait pas tenter une attaque il pensa que Japer, Bella et Renesmée devait fuir au plus vite car les Volturis et leurs compagnon n'hésiterait pas à attaquer en veillant à tuer toute personne qui se trouvait dans cette salle,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zora Stark


Messages : 48
Date d'inscription : 02/04/2012
MessageSujet: Re: ♣ Event 1: Le brunch   Jeu 5 Avr - 17:28

La petite famille grandit a vu d’œil tout d’abord le blondinet la fille rousse et le jeune homme au costar cravate parfait mais ce n’était pas tout une drôle de femme vêtue d’une robe blanche vint à leur rencontre, elle regarda leur interlocutrice qui d’ailleurs depuis un car d’heur discuter avec eux, moi je continuai à prendre des notes au moins sa m’occuper l’esprit tout en fredonnant mes airs de musique dans mes oreilles.

Enfaîte-j’utilisais ma capacité de dénicher des faits et gestes que je trouver louche et bizarre, d’ailleurs quelques secondes après le jeune homme au costar cravate sembler dire quelque chose au blondinet et la femme a la robe blanche, et partit du cercle, il semblait chercher quelqu’un partout dans la salle de fête et en dehors, il rentra à nouveau et celle que je crois qu’il chercher était devant lui l’aire de dire tu me cherchais jolie jeune homme …cette fête devenais de plus en plus folle, d’accord si c’était un rituel de leur ville je ne veux pas y participer,mais j’en doute fort car ses gestes ne montre clairement qu’il chercher cette femme-là.

Je notais tout ce qui se passait dans mon calepin et cette fête aller m’aider, d’ailleurs la scène devant moi ressembler à une série de Mtv le jeune homme cherchant une femme désespérément pour faire plus ample connivence il l’invite a prendre un verre mais là ils restèrent à se regarder l’aire de rien d’accord tu la cherchais ta remuer les tables et Les Chaises pour la retrouver donc pourquoi reste tu planter ? je ne comprenais pas ce qui se passait mais bon cela dit ça ne faisait que trois jours où j’étais la soie dite en passant je n’étaient pas au bout de mes surprises.

J’observerais la scène, tendit que je garder un œil sur la petite famille joyeuse qui était derrière eux dans un coin de la fête, moi qui voulais écrire me voila servi, je noter tout rien ne glisser sans que je le note, mais un truc m’intriguer pourquoi le blondinet avait la main sur l’épaule de la rousse c’était sa petite amie ? va falloir que je surveille ces deux scènes avec intention si je veux que ma capacité ait déniché des trouvailles m’aide à cerner ce qui se passe devant moi car là en dise une fête folle ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chelsea Volturi


Localisation : Cherche, tu me trouveras peut-être...
Don : Former, modifier ou détruire les liens entre des personnes.

Messages : 45
Date d'inscription : 11/02/2012
MessageSujet: Re: ♣ Event 1: Le brunch   Ven 6 Avr - 10:19

    Chelsea continuait d'observer Danaé en silence, n'osant pas intervenir, car son amie essayait visiblement d'avoir la confiance des Cullen, or, si Chelsea arrivait et montrait qu'elle et Danaé se connaissaient, les Cullen ne voudraient certainement plus faire confiance à la magnifique vampire. Chelsea était quelqu'un de très patient, et lorsqu'on a une éternité à vivre, attendre quelques minutes, voir quelques heures, ou même quelques jours n'avait rien de vraiment grave.

    Une serviette en papier atterrit sur elle, portant une inscription toute simple : « Coucou Chelsea. Je suis heureuse de te voir ici ! Il faut que nous parlions mais pas ici, pas maintenant. Retrouve-moi plus tard. Bises ma belle ». C'était du Danaé tout craché ! Encore une fois, Chelsea admira son don pour la télékinésie. Elle hocha la tête, très légèrement, en direction de Danaé, pour signifier qu'elle avait compris, et fit une boule de la serviette en papier qu'elle jeta ensuite dans une poubelle avant de se mettre à l'écart, observant les humains discrètement. Elle vit que les Cullen avaient remarqué son arrivée et s'adressaient des signes imperceptibles pour le commun des mortels. Bien. Chelsea allait pouvoir s'occuper, le temps de pouvoir parler avec Danaé.

    Edward partit à sa recherche. Elle sourit et le suivit discrètement, de façon à ce qu'il ne puisse pas la voir, s'amusant en silence de le voir remuer ciel et terre pour la trouver. Mais elle fut vite lasse de ce petit jeu, attendant leur confrontation avec impatience. Elle se plaça donc juste derrière lui, et lorsqu'il se retourna, il se trouvèrent nez-à-nez. Un sourire charmeur et innocent à la fois naquit sur les lèvres de la magnifique vampire et elle dit d'une voix langoureuse :

    "Bonjour, Edward..."

    Evidemment, elle ne s'attendait pas à ce que son charme prenne sur le Cullen, bien que grâce à son pouvoir elle aurait pu le rendre dingue d'elle d'un froncement de sourcil, mais elle savait qu'il était bien trop amouraché de l'ex-humaine-sans-défense-oh-mon-dieu-venez-me-sauver, aussi appelée Bella. Elle nourrissait à l'égard de cette vampire une haine sans égale, elle plus que les autres Cullen avait ridiculisé les Volturi, leur avait fait un pied de nez en créant Renesmée. En pensant à cette dernière, Chelsea se surprit à détester moins Bella. Une personne qui avait mis au monde un être tellement délicieux ne pouvait pas être foncièrement mauvaise.

    Edward n'était vraiment pas content de la voir, c'était prévisible. Les premiers mots qui sortirent de sa bouche furent des questions posées sur un ton coléreux : "Que veut Aro ou que veux-tu ?". Chelsea prit un air de Sainte-Nitouche et répondit d'une voix douce, aussi innocente que l'agneau.

    "Peut-être que j'avais envie de te revoir..."

    Elle passa ensuite une main fine aux longs doigts fuselés sur le bas du visage d'Edward, descendant vers son torse langoureusement. Puis, elle éclata d'un rire cristallin et commença à marcher, certaine qu'Edward la suivrait. Elle se retourna vers lui et dit d'un ton faussement triste :

    "Tu me fais de la peine en m'accueillant si froidement,tu sais..."

    Elle rit encore en pensant à Afton, qui n'avait pas voulu venir à ce Pique-Nique sous prétexte que ce serait ennuyeux à mourir. Bien fait pour lui. Afton... Le coeur de Chelsea se réchauffa à la pensée de son compagnon, et un demi-sourire vint éclairer son visage, le rendant plus joli encore, si c'était possible. Elle était vraiment amusée de sentir Edward si tendu, redoutant ce que Chelsea était venue faire. Elle adorait ça, qu'il soit dans la crainte qu'elle attrape toutes les personnes de la salle et leur brise le cou les uns après les autres en moins d'une minute.

    "Mais ne t'inquiète pas, chéri, je ne suis pas ici pour exécuter les ordres d'Aro..."

    Malheureusement pour Edward, cette information pouvait également être une menace pour les Cullen, Chelsea espérait qu'Edward le comprenait bien. Car si elle n'était pas venue exécuter les ordres des Volturi, cela signifiait qu'elle était libre de faire ce qu'elle voulait, y compris assassiner des innocents. Les Volturi faisaient tout pour que l'existence des vampires demeure un secret. Mais... Et Chelsea ? Après tout, les rois ne lui en voudraient même pas si elle tuait quelques personnes par-ci par-là. Ils crieraient un peu, c'est sûr, mais elle était la préférée d'Aro, à cause de son don plus que précieux, et ils n'avaient pas intérêt à la chasser, du moins pour l'instant.

    Car il y avait bien quelque chose qui embarrassait Chelsea... Si les rois avaient toléré Afton, qui n'était pas vraiment utile, c'était uniquement car Chelsea l'aimait. Mais s'ils décidaient de le faire disparaître, Chelsea n'aurait rien à redire : elle ne pouvait rien faire contre les Volturi, ils étaient bien plus forts qu'elle. C'était pour cela qu'elle avait besoin de voir Danaé. Retrouver sa vieille amie ici avait été une bénédiction, comme si quelqu'un là-haut avait voulu que Chelsea protège ce qui lui était le plus cher en rejoignant Danaé. Mais elle ne pouvait pas penser à ça maintenant, et puis quitter les Volturi n'était pas une décision qu'on pouvait prendre à la légère. De plus, en ce moment, elle devait tourmenter un peu Edward, pour s'occuper.

    "Je m'ennuie, pas toi ? Qu'est-ce qu'on pourrait bien faire...", fit-elle, son regard parcourant l'assistance signifiant clairement "qui pourrais-je bien manger ?"

    Elle adorait voir le Cullen angoissé à l'idée qu'elle tue des humains innocents. Ce pique-nique promettait d'être beaucoup plus intéressant qu'il en avait l'air...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lauren Delacamino
Admin loyal ♫


Localisation : A Shadows, avec la tribu.
Don : Communiquer avec terrence, son Loup.

Messages : 196
Date d'inscription : 20/12/2011
Age : 21
MessageSujet: Re: ♣ Event 1: Le brunch   Dim 15 Avr - 11:50

    " - Lauren tais toi ! Nous sommes en public, dois-je te rappeler les bonnes manières ? Ce jeune homme fait partit des invités et c'est quelqu'un de parfaitement normal. Présente lui tes excuses pour cette méprise et va m'attendre plus loin. Nous devons parler."


    Je n'en revenais pas ! Normal ?! Mais je rêve... C'était bien du Olivia tout craché ça, "préservons les apparences" ! Mais à quoi ça sert ? Il savait surement qui nous sommes vu qu'Ashton étais là, et nous savon très bien qui il était. C'était ridicule !
    J'écouta cependant Olivia, c'était ma chef après tout, je lui devais bien ça... Et puis je reconnu dans savoir une pointe de reconnaissance pou mes actes, je pense qu'elle n'en attendais pas moins de moi.
    Mais en tout cas, il étais hors de question que je m'excuse auprès de l'autre là ! Je parti donc avec un regard tueur pour le vampire, et alla m'asseoir sur une des chaises installées sous les parasol.
    En réalité, je ne tenais pas en place. Je me leva, et me dirigea vers la forêt. Je savais que Terrence étais là, il saurait me calmer lui...

    En effet, je le vis arriver discrètement et je l'entendis me dire:

    -Respire, ça va passer. Tu sais qui il est, et oui il sait surement qui tu es. Mais dit toi que comme ça tu vas pouvoir le surveiller toute la journée...


    Il avais raison, encore une fois... Il était si logique c'était incroyable ! Heureusement qu'il étais là...

    C'est alors qu'Olivia arriva. Elle m'embrassa sur la joue, et me dit:

    " - Lauren, il est nécessaire que tu connaisse ton rôle à la perfection si tu ne veux pas recommencer de tel erreur. C'est en partit de ma faute et c'est pour ça que je ne t'en veux pas. Je ne t'ai pas tout dit sur les légendes et les vampire du coin. Tu as donc le droit d'être en colère. Mais si tu me vois parler à quelqu'un, surtout avec le sourire sur les lèvres, c'est que ce quelqu'un est soit une connaissance, soit quelqu'un en qui je place une confiance partiel. Il n'était pas dangereux, il s'agit d'un vampire, je ne te le cache pas, mais pas de ceux que l'on a déjà tué ou simplement croisé. C'est un végétarien. Lui et sa famille vivent ainsi depuis des siècle. Maintenant, je souhaite que l'on clôture cette conversation, mais avant, as tu quelques choses à rajouter ?"


    Ah bah oui que j'avais quelque chose à rajouter ! Non mais que croyait-elle ?! que j'allais lui dire "oh oui Olivia tu as raison de sympathiser avec eux, c'est une excellente chose !" Oh que non...
    Je lui répondis, en serrant les dents:

    -Peut importe qu'ils soient végétariens ou pas ! Et puis c'est quoi cette appellation bizarre ?! Un vampire reste un vampire, ils ont soif de sang, ils tuent pour vivre ! Je n'ai pas compris pourquoi tu lui souriais, voilà pourquoi je suis venue. Et puis tu avais qu'à être plus honnête avec moi, depuis quand tu me caches des choses ?!

    Je crois que c'est ce qui me choquait le plus, outre le fait que des vampires se baladaient au milieu de tout ces gens, Olivia m'avait cacher des informations importantes. Et ça, c'était difficilement croyable. N'étais-je pas son bras droit ? Ne devait-elle pas prendre mon avis en compte pour les décisions importantes ? ! C'était bien pour ça qu'elle m'avais choisi non ?!

    Donc non, pour moi la discussion n'étais pas finie, j'attendais des réponses. Mais une fois quelle m'eût répondu, Terrence m'interpella:

    -Lauren, ne t'alarme pas, mais il y a plus dangereux comme vampire, que celui que vous avez rencontré tout à l'heure....

    En effet, je vis au loin la jeune femme dont parlais Terrence. tout chez elle inspirait le dégoût. J'en étais malade ! En plus elle parlait avec d'autre "végétariens" comme dirais Olivia.
    Je le fis comprend à Olivia avec un regard perçant. Je lui dis:

    -Même si tu aimes tes "végétariens", il y en a d'autre qui ne sont peut être pas aussi "inoffensif" que tu le penses !

    Cette journée promettait d'être riche en émotion, et je crois que cette colère qui était en moi risquait d'y rester encore un moment.


Spoiler:
 

. . . . . . . . . . . . . . . . .




Terrence...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bella Cullen
Fonda attentionnée ♥


Localisation : Forks auprès de ma famille
Don : Bouclier psychique très puissant

Messages : 208
Date d'inscription : 11/12/2011
Age : 20
MessageSujet: Re: ♣ Event 1: Le brunch   Dim 15 Avr - 13:17

La vampire présente en face de nous m’adressa un sourire avec de dire :

- Bonjour Bella, vous êtes resplendissante dans cette tenue. Je ne vous imaginais pas ainsi à vrai dire, mais pour avoir donné naissance à cette petite, vous ne pouviez être que merveilleuse, n’est-ce pas ?

Je lui souris en retour alors que mon regard, rempli de tendresse, mais aussi d’inquiétude à cause d’une certaine vampire sanguinaire que je ne souhaitais absolument pas voir ici, se posai sur mon adorable fille pendant quelques secondes. Jasper avait bien évidemment senti mon inquiétude et le sourire qu’il m’adressa, signifiant clairement qu’il ne laisserait jamais personne faire de mal à Renesmée, me réconforta quelques peu bien que je ne puisse m’empêcher de regarder à nouveau derrière moi pour être sûre que Chelsea ne c’était pas approché de nous.

C’est lorsque je me tournais à nouveau vers la vampire inconnu que le déclic sembla se faire en moi : Romanov mais bien sûr ! Voilà pourquoi son visage ne m’était pas inconnu, Carlisle m’avait parlé de cette grande famille royale, dont la puissance égalait celle des Volturi à bien des égards, il y a quelques jours à peine. A cette pensée j’exerçai sans le vouloir une petite pression sur la main de ma fille toujours dans la mienne avant de m’empresser de répondre à la jeune femme.

Bonjour… Mille Romanov c’est bien cela? Excusez moi je ne vous ai pas reconnu tous de suite. dis-je en me forçant à faire un petit sourire qui, je l’espérais, serait convainquant.

Dans l’immédiat, Danaé Romanov, car oui c’était bien elle, ne m’inquiétait pas plus que cela, elle semblait plutôt sympathique mais mieux valait se méfier tout de même. La réaction d’Edward, quand au quelques mots que je venais de lui glisser télépathiquement ne se fit pas attendre, il chuchota quelques mots que je ne compris pas à Jasper avant de se tourner vers moi.

Je vais aller voir ce qu'elle veux elle n'est sans doute pas ici par hasard. S’il se passe quelque chose suit Jasper.

Je ne dis rien, laissant simplement mon mari s’éloigner de nous mais le regard que je lançai par la suite à mon beau frère signifiait clairement que quoi qu’il se passe il était hors de question que je m’éloigne alors que mon mari était au cœur du danger. Les paroles d’Edward avaient au moins eut le mérite de dissiper immédiatement l’inquiétude que je ressentais pour la remplacer par une grande colère à son égard. Comment osait-il vouloir, encore, me mettre à l’abri du danger après tous ce que nous avions traversé !? La frêle et petite humaine que j’avais un jour été avait quitté mon corps il y a de cela six ans maintenant pour être remplacé par une belle et forte vampire prête à tout pour protéger les siens alors si Edward pensait réellement pouvoir m’écarter de l’action il se trompait lourdement.

Mon regard se posa alors à nouveau sur ma fille, dont la main était toujours dans la mienne, et je décidais de faire la seule chose qui me permettrait d'être totalement tranquille, la renvoyer à la maison, tout de suite. Je la regardais donc avec tendresse et lui dit, d'une voix douce, mais qui ne laissait cependant aucune place à des protestations.

Ma Puce, rentre à la maison s'il te plait ou va voir Jacob si tu veux.

Elle hocha simplement la tête et après nous avoir fait un bisou, à moi et à Jasper s'éclipsa.

Lorsque je regardais face à moi, endroit où se trouvait toujours Danaé Romanov, une question très simple, mais qu’aucun de nous ne semblait s’être posé jusque là me vint à l’esprit : que faisait-elle là ? Car pour une grande famille royale, comptant tout de même un certain nombre de membre mais surtout ayant une grande renommé, la petite ville de Forks n’était certainement pas très passionnante. Je décidai donc de poser la question, affichant un sourire parfaitement innocent je m’adressais à nouveau à elle.

Je ne savais pas que vous habitiez à proximité de Forks, ça fait longtemps que vous vous êtes installé ? Je veux dire que la vie dans cette petite ville ne doit pas être très passionnante à vos yeux si?

Je tentais de me concentrer du mieux que je pouvais sur le moment présent mais fréquemment je ne pouvais m’empêcher de jeter de petit coup d’œil derrière moi dan l’espoir de voir mon mari s’approchait à nouveau de nous…

. . . . . . . . . . . . . . . . .



Je parle en chocolate
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivia S. Rendès
Fonda ravissante ♥


Localisation : A Shadows
Messages : 109
Date d'inscription : 11/12/2011
Age : 25
MessageSujet: Re: ♣ Event 1: Le brunch   Mar 17 Avr - 13:19

Elle semblait ne pas comprendre le fond de ma pensée. C'est bien la première fois que cela nous arrivait à nous deux. Nous qui étions comme de vrai soeur, qui partagions tout. Sauf le même avis sur les vampires.
Mais je ne lui en voulait pas. Elle avait eu l'éducation de la guerrière et n'avait pas eu celle que moi j'avais hérité de mes ancêtres. Le savoir sur les espèces qui nous entoure, la sagesse... L'espoir que tout s'arrangera un jour pour nous.
Elle n'avait pas mon expérience ni même l'enseignement de ma mère. Et puis Lauren restait un peu jeune. Mais je l'aimais pour tout ce qu'elle représentait.

Les loups l'avaient compris, ils comprenaient mes choix car ils avaient pu affronter tout ça ensemble, à nos côtés durant des centaines d'années. C'est pourquoi Terrence apaisa Lauren, la rassurant sur mes choix. Il fallait le faire, nous ne devions pas nous disputer sur un avis qu'elle ne pouvait pas comprendre, ça engendrerait des catastrophe qui diviserait le groupe. Il ne le fallait pas.

Je m’efforçais de préserver notre paix, notre sécurité... Pour le bien de notre peuple.

Lauren me répondit alors, tout en serrant les dents:

- Peut importe qu'ils soient végétariens ou pas ! Et puis c'est quoi cette appellation bizarre ?! Un vampire reste un vampire, ils ont soif de sang, ils tuent pour vivre ! Je n'ai pas compris pourquoi tu lui souriais, voilà pourquoi je suis venue. Et puis tu avais qu'à être plus honnête avec moi, depuis quand tu me caches des choses ?!

Son ignorance et sa colère ne m'amusait pas. Elle devait garder sa place et ne pas entraver mes décisions. Je lui répondit sèchement, perdant mon sourire.

- Lauren, te crois tu assez forte pour oser discuter mes choix et mes décisions qui concernent notre peuple ? Sache que je sais ce que je fais. Tu n'as donc pas ton mot à dire, et jamais je ne cacherais quoique ce soit à mon peuple, ni même à toi ma soeur. Maintenant je veux que tu te calme et que tu rentre si tu n'es pas capable de te contrôler.
Dois-je te rappeler que nous aussi nous tuons pour manger ? Pour vivre ? Ou considère tu la vie des animaux comme dérisoire ? Voir inutile peut être ? Et bien, je t'apprendrais que ce genre de vampire se nourrit aussi d'animaux. Nous sommes donc similaire en tout point, nous chassons des animaux pour vivre.

Maintenant je veux que tu reste à l'écart d'eux. Tu es trop en colère pour utiliser tes sens et ressentir la tension qui se trouve ici. Si tu prenais un tant soit peu le temps de te concentrer, tu verrais qu'il y a d'autres vampires beaucoup plus dangereux. Je venais l'en avertir. Nous avons un problème car ils sont nombreux, nous devons rester sur nos gardes et je suis sûr qu'ils seront capable de nous porter assistance si nous devions protéger les humains.


Je ne dis plus un mot, levais un sourcil pour vérifier qu'elle eu comprit et adressa une pensée mental à Ashton :

Ashton, ne perds pas des yeux le vampire là bas ! fis-je en le montrant d'un signe de tête.

Lauren, toujours en colère me semblait t-il, me fis comprendre par un regard qu'elle avait enfin repéré le vampire dont je lui parlais. Elle me dit:

- Même si tu aimes tes "végétariens", il y en a d'autre qui ne sont peut être pas aussi "inoffensif" que tu le penses !

Je secouais légèrement la tête. Elle avait du mal aujourd'hui.

- C'est bien celui que je t'indiquais. Lauren, je veux que tu change de ton avec moi et que tu contrôle ta colère. On ne doit pas se faire remarquer par ces vampires. Ce serait une catastrophe pour la tribue, et je sais de quoi je parle. Nous parlerons de ton comportement à Shadow, pour le moment nous devons surveiller les alentours et vérifier que tous ce passe bien. Ashton et moi on prend le Sud-Est du parc, toi tu prend le Nord, et Terrence prendra l'Ouest. Execution !

Je n'avais pas le choix que de lui parler comme ça, de prendre ma voix dites d'Alpha. Elle devait apprendre à maitriser ses émotions et son caractère, mais au fond, je l'aimais plus que tout. Se montrer dur était obligatoire si je voulais protéger la tribus. En tant que bras droit et en tant que femme adulte responsable de vie d'enfant et d'autres adultes, elle devait comprendre mes choix. Je le faisais pour nous.

. . . . . . . . . . . . . . . . .


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Twilight Shadows
Fonda au grand coeur ♥


Messages : 190
Date d'inscription : 11/12/2011
MessageSujet: Re: ♣ Event 1: Le brunch   Mer 25 Avr - 17:07

Hrp:

Bonjour à tous, j'espère que vous allez bien Smile

Alors, il n'y a plus vraiment d'activité ici j'ai l'impression, nous n'allons pas rester coincer au repas toute la journée, il y a pleins d'autres activités passionnantes qui nous attendent dans cette journée!! Allez hop c'est parti, finissez de manger le plus vite possible Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://twilight-shadows.forumtwilight.com
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: ♣ Event 1: Le brunch   Aujourd'hui à 10:02

Revenir en haut Aller en bas
 

♣ Event 1: Le brunch

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [salon] Japan Event... à Clermont-Ferrand !!!
» Movie and Comic Event (18 au 19 Septembre 2010)
» Japan event clermont-ferrand 6-7 novembre 2010
» Pin Event au phantom Manor
» Press Event du 6 novembre et journée du 7 novembre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Twilight rpg- Twilight Shadows :: Forks et ses alentours :: Centre-ville :: Parc-